Emilie Girard-Charrest regieson3 regieson2 Régie son
 

Département de création musicale

Composition contemporaine

La composition contemporaine au CNSMD de Lyon couvre une large palette de pratiques artistiques au sein de laquelle chaque étudiant peut adopter sa propre voie, de l’écriture instrumentale et vocale à la création électroacoustique, en passant par toutes les formes de musique mixte.

Au sein d’un collectif d’une quinzaine d’étudiants compositeurs, l’expression de la singularité de chaque projet compositionnel est ainsi primordiale, dans une formation d’excellence dont la démarche est résolument ancrée dans la recherche et l’expérimentation. L’autonomie dans la conception et la maîtrise des moyens techniques mis en œuvre lors de l’acte créatif est également essentielle, afin que le médium convoqué ne devienne pas source de formatage, particulièrement pour les projets au fort tropisme technologique. À l’issue de la formation, l’étudiant aura acquis une certaine disponibilité à considérer l’ouverture, l’inattendu comme nouvelle sollicitation à l’imagination sans rien perdre de son exigence à construire des formes musicales personnelles, élaborant par là de nouvelles vues du réel, contribuant socialement aux champs des médias, des idées, etc.

Afin de couvrir au mieux la multiplicité des pratiques artistiques, le cursus se structure autour de trois classes, correspondant au professeur principal de chaque étudiant :

Composition instrumentale et vocale : le travail dans cette classe consiste dans la construction d’une relation étroite entre pensée formelle, stimulation de l’imagination, définition du style et de l’idée et une compréhension et manipulation de l’écriture et des techniques instrumentales et vocales. L’étudiant est en outre fortement encouragé à intégrer et développer le rapport avec l’électronique.

Composition mixte : Cette classe développe une double excellence au niveau de l’écriture instrumentale et de la maîtrise des techniques liées à la musique électroacoustique et au live electronics. La discussion avec le professeur se développe autour de la cohérence formelle, la pertinence de stratégies compositionnelles et la correction des aspects techniques, dans l’écriture comme dans l’électronique.

Composition électroacoustique : Au delà des musiques sur support, produites et jouées à l’aide de moyens électroacoustiques et informatiques, cette classe est ouverte à l’écriture pour instruments acoustiques et électroacoustiques, interfaces diverses, mais également à des approches de formalisation et de représentation plus abstraites de la composition électroacoustique. À l’issue de ses études, l’étudiant pourra également répondre à des sollicitations en tant que réalisateur en informatique musicale.

Opérant comme vecteur de convergence et véritable pierre angulaire au sein de l’établissement, la composition contemporaine irrigue de fait les différentes activités du CNSMD de Lyon, notamment lors des projets transversaux, à travers des collaborations régulières avec l’Atelier XX-21, le département de Musique de chambre, les Artist Diploma, le Laboratoire Scènes ActuelleS (SAS), l’orchestre et le département Danse. C’est donc tout naturellement que ce cursus promeut l’émergence de propositions traversant les arts, tant au sein de l’établissement qu’en lien avec d’autres écoles d’art (notamment l’ENSATT et l’ENSBA) et du CHEL[s].

L’équipe pédagogique

Coordinateur : Adrien Trybucki

Discipline principale

Martin Matalon (composition instrumentale et vocale)
François Roux (composition électroacoustique)
Michele Tadini (composition mixte)

Disciplines associées à la discipline principale

Informatique musicale : François Roux et Michele Tadini
Orchestration : Luca Antignani

Ingénieur du son référent du département : Victor Laugier

Organisation des études

Le cursus de composition contemporaine est composé de trois cycles :

Premier cycle

Le premier cycle de 3 ans, conduisant à l’obtention du Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien (DNSPM) spécialité métiers de la création musicale, vise à définir des projets compositionnels propres à chaque étudiant, empreint de singularité. Cette définition passe autant par la consolidation du bagage antérieur que par un travail d’expérimentation prospective, pouvant aboutir à un élargissement des médiums d’expression utilisés. Il est aussi le moment d’acquisition de toute la technique nécessaire à la réalisation du projet défini ainsi que d’une autonomie dans son maniement. De par l’expérience du concert et les collaborations au sein de l’établissement, il permet l’apprivoisement des attendus professionnels liés à l’interprétation de chaque œuvre.

L’étudiant peut articuler de manière facultative autour de ce parcours d’études :

Deuxième cycle

Le deuxième cycle de 2 ans, conduisant à l’obtention du Diplôme de deuxième cycle conférant le grade de Master en création musicale, permet de réaliser pleinement des projets compositionnels clairement définis, perpétuellement enrichis et précisés, en se basant sur de solides compétences techniques propres à chaque étudiant. En outre, les questions de l’envergure de l’œuvre, de la forme longue ou de la collaboration avec d’autres formes d’art doivent être posées et initiées si elles sont pertinentes au regard du projet. Il est aussi un moment d’introspection, de formalisation puis de communication autour de son travail personnel, possiblement nourri par son projet de recherche. De par la multiplicité des propositions artistique in et hors l’établissement, il est également le lieu de créations plurielles, tout en s’inscrivant dans une forte dynamique d’insertion professionnelle.

La formation conduisant à l’obtention du Diplôme de deuxième cycle d’études valant grade de master de Pédagogie, formation à l’enseignement de la musique, discipline création musicale contemporaine et du Certificat d’Aptitude (CA) est dispensée par le Département Pédagogie – formation à l’enseignement musical et fait l’objet d’un concours d’entrée indépendant.

Troisième cycle

Le troisième cycle au CNSMD de Lyon se décline sous deux formes différentes et permet à l’étudiant de prolonger ses études en suivant :

  • un doctorat Recherche et pratique de 3 ans, en partenariat avec l’École doctorale 3LA, visant une double compétence de compositeur et de chercheur ;
  • un Artist diploma d’une durée moyenne de 3 semestres, contractualisée sur projets artistiques au CNSMD de Lyon et qui aboutit à la présentation en scène d’un spectacle.

Scolarité

Le cursus de composition contemporaine comprend l’étude de disciplines regroupées dans quatre unités d’enseignement (UE) détaillées dans la fiche cursus (en pièce-jointe), qui sont en premier et deuxième cycles :

UE 1 : unité d’enseignement de la spécialité
Elle concerne directement les projets compositionnels de chaque étudiant, de la définition à la mise en œuvre :

• Enseignement individuel : l’étudiant travaille chaque semaine individuellement avec son professeur principal mais également, de manière moins régulière et selon les projets, avec les deux autres enseignants. Il est également suivi, de l’initiation des projets jusqu’à l’étape de post-production, par l’ingénieur du son associé au département.

• Enseignement collectif : afin de nourrir et élargir le champ créatif, les étudiants se réunissent chaque semaine lors d’un séminaire animé en alternance par l’équipe pédagogique, qui se veut un espace de discussion et de réflexion collective autour d’enjeux esthétiques, culturels et technologiques, complété par des master-classes de compositeurs invités ainsi que d’autres séminaires et ateliers.

• Mise en œuvre des projets : l’interprétation des œuvres est un moment central dans le parcours de l’étudiant, et fait l’objet de nombreuses collaborations avec les autres étudiants et enseignants de l’établissement. Un temps propre est dégagé pour la mise en œuvre et répétition des concerts donnés dans le cadre de la Saison publique du CNSMD de Lyon et des examens. Les œuvres avec électronique sont diffusées sur un dispositif multicanal résident.

UE 2 : disciplines de connaissance et pratiques associées à la discipline principale
Elle prend une forme différente selon les cycles :

• Enseignements techniques liés à la composition (DNSPM) : l’étudiant choisit, en lien avec l’équipe pédagogique, de suivre un certain nombre de disciplines visant la maîtrise des techniques directement liées à son projet compositionnel, parmi les techniques du son, l’orchestration et différentes disciplines d’informatique musicale.

• Projet de recherche (Master) : l’étudiant réalise un projet de recherche, possiblement en lien avec le projet compositionnel, restitué sous forme d’un mémoire rédigé et soutenu devant un jury spécifique.

UE 3 & UE 4 : unités enseignements transversaux et optionnels
L’étudiant est tenu de suivre des cours de culture musicale (analyse appliquée, analyse des musiques des XXe et XXIe siècles, ars musica, art et civilisation, base scientifique des techniques nouvelles, écriture musicale, ethnomusicologie ou histoire de la musique), langue vivante, séminaires et autres enseignements collectifs (CNSMD de Lyon, établissements partenaires du CHEL[s] ou Université Lumière Lyon 2).

Conditions d’admission

L’entrée se fait par voie de concours dont les modalités et le calendrier sont publiés chaque année.

Pour les premier et deuxième cycles, ce concours est commun aux trois classes. Les candidats indiquent leur discipline principale dans leur dossier de candidature ; l’affectation dans une des 3 classes est discutée lors de l’entretien puis validée par le jury à l’issue de l’épreuve d’admission, en accord avec le candidat.
Le concours comprend plusieurs épreuves :

• Admissibilité : sélection des candidats sur dossier.

• Admission : épreuve écrite, mise en loge (au choix du candidat : analyse sur partition ou montage électroacoustique) et entretien avec les membres du jury portant sur le dossier, le projet d’études et, pour le deuxième cycle uniquement, le projet de recherche.

Équipement

La composition contemporaine au CNSMD de Lyon bénéficie de sept salles de travail aux équipements de niveau professionnel :

un studio d’essai de 70m² à acoustique variable et diffusion hexaphonique ;

une régie de mixage quadriphonique, permettant l’enregistrement multi-pistes depuis le studio d’essai ;

un studio 5.1 ;

trois studios quadriphoniques ;

une salle de cours équipée de diffusion stéréophonique.

Collaborations & partenariats

Durant leur scolarité, les étudiants sont amenés à nouer de multiples relations, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’établissement, dont voici quelques exemples :

Au sein du CNSMD de Lyon

Orchestre : chaque année, une œuvre symphonique d’un étudiant est donnée en création dans la saison publique Apprentissage en scène du CNSMD de Lyon.

Atelier XX-21 : l’ensemble à géométrie variable dédié à la musique des XXe et XXIe siècles, dirigé par Fabrice Pierre, interprète les œuvres d’ensemble des étudiants compositeurs lors des concerts et examens.

Département de Musique de chambre : un partenariat privilégié existe avec ce département pour les créations des œuvres chambristes, encadrées prioritairement par Franck Krawczyk et Sergio Menozzi.

Artist Diploma : les étudiants sont régulièrement sollicités pour la création de nouvelles œuvres lors des spectacles des étudiants interprètes lors du festival Les Fabricants du Théâtre de la Renaissance.

Laboratoire Scènes ActuelleS (SAS) : les étudiants sont invités à participer aux différentes activités et résidences de ce laboratoire animé par Jean Geoffroy.

Département Danse : les possibilités de collaborations avec les danseurs sont multiples.

Autour du CNSMD de Lyon

École centrale de Lyon : dans le cadre du CHEL[s], les étudiants peuvent suivre le cours d’Acoustique musicale.

École normale supérieure de Lyon (ENS) : séminaire sur les rapports intermédiologiques entre voix, musique et texte, aboutissant à une production texte/musique.

École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT) : réflexion autour du rapport image-son et composition pour les court-métrages des étudiants en scénographie.

École nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon (ENSBA) : partenariat avec le labo NRV (Numérique Réalités Virtualités).

Association des enseignants de la composition en musique électroacoustique (AECME) : chaque année, des étudiants sont invités à participer aux Journées Nationales de la Musique électroacoustique.

À l’international

Indépendamment des échanges internationaux, la composition contemporaine au CNSMD de Lyon participe à de nombreuses activités internationales :

• Sur le Fil du Rasoir / On the Razor’s Edge (juillet 2017) : projet franco-britannique au cours duquel un compositeur et une dizaine d’instrumentistes de chaque institution (CNSMD de Lyon et Royal Birmingham Conservatoire) se sont retrouvés à Birmingham avec des musiciens de l’ensemble Court-circuit durant une semaine, clôturée par un concert au Festival de Musique de Cheltenham, enregistré et diffusé par la BBC.

• Passerelles Année France-Corée (novembre 2015 et octobre 2016) : échange avec le Center for Research in Electro-Acoustic Music and Audio (CREAMA) de la Hanyang University à l’occasion de l’année France-Corée, concrétisé par l’organisation de concerts à Lyon puis à Séoul, avec déplacements des compositeurs et des interprètes.

Création européenne / Stuttgart à Lyon (février et avril 2015) : échange avec les classes de percussions et de composition des deux institutions.

Invenzione Berio / Suona Francese (décembre 2013 et mai 2014) : échange avec les classes de composition du conservatoire de Bologne, autour de l’interprétation d’œuvres d’étudiants et de Laborintus II de Luciano Berio.

Réalisations d’étudiants

Aller plus loin

Page facebook

haut de page