Chen-Yi-Hsuan
 

Artist Diploma

Yi-Hsuan Chen – percussions
Artist Diploma 2020-2022

Spectacle en lien avec le théâtre immersif, les odeurs, les parfums et le son électronique

Les odeurs du son

Dans les années 20, Vassily Kandinsky dessinait la musique avec son imagination en la mettant en perspective avec la couleur. Marcel Proust suggérait la mémoire de l’enfance en décrivant les sensations liées aux goûts et aux odeurs…
Ce phénomène de deux ou plusieurs sens associés, nommé synesthésie, apparaît déjà au début du XXe siècle ; cet entrelacement de sensations pouvant apparaître entre n’importe quel sens ou mode perceptif, dont visuel, auditif, olfactif, gustatif et somatosensoriel.
La musique et les odeurs sont inséparables en ce qui me concerne. Et parfois je sens certaines d’entre elles alors que j’interprète une œuvre : odeurs d’espaces visités ou vécus, comme celle qui est liée à l’humidité d’une forêt, d’un garage, d’une salle de mon collège. J’aimerais partager cette sensation avec d’autres.

J’imagine deux représentations dans mon projet, une installation et un spectacle.
L’installation, fruit d’une collaboration avec un compositeur et un parfumeur, sera pourvue de diffuseurs de parfums et de la programmation MAXMSP. Le public sera invité à tisser des liens entre odeurs et musiques. Certes, la complexité des odeurs est abstraite, mais des recherches m’ont permis de trouver des parfums aux notes spatiales. L’idée sera explorer le son, le timbre, la mélodie, le rythme et toutes les possibilités d’évoquer les odeurs.
Le spectacle combinera l’intérêt pour la musique gestuelle, l’immense palette de sons qu’il est possible de produire avec les mains notamment ou à l’aide de capteurs et du son électronique, et l’inspiration liée aux odeurs, explorant ainsi un nouveau rapport aux instruments. C’est une aventure de découverte du son.
La réalisation de ce spectacle se fera sous une forme  inspirée du théâtre immersif. Ce dernier a développé l’idée qu’il est possible de casser le mur invisible entre le public et les interprètes en partageant une histoire personnelle. Dans mon cas, je souhaite raconter l’histoire de ces deux passions. La musique sera autour de l’esprit du geste ou avec les instruments ; l’importance du geste étant dans les deux cas essentielle. Il pourrait y avoir une déambulation proposée au public mais aussi deux ou trois espaces cloisonnés. Le but étant de donner une perspective auditive et olfactive différente pour chaque espace.

haut de page