elephant in the room2_Qingqing Teng Elephant in the room
 

Artist Diploma

Qingqing Teng – composition
Artist Diploma 2019-2021

Création d’un spectacle interdisciplinaire autour de la nouvelle « Le journal d’un fou » de Lu Xun

Elephant in the room

Elephant in the room est inspiré du Journal d’un fou, nouvelle de l’écrivain chinois Lu Xun, et première œuvre de la littérature chinoise moderne écrite en chinois vernaculaire (à l’exception de la préface, en chinois littéraire). Lu Xun y décrit la Chine au début du XXe siècle, montrant les effets de la culture traditionnelle sur les individus, à travers la métaphore du cannibalisme. Cette œuvre est considérée comme un texte fondateur par le Mouvement du 4 mai.
Le mouvement du 4 Mai est un mouvement patriotique d’étudiants chinois qui a eu une grande influence sur l’idéologie et la culture chinoises, entre autre sur l’évolution politique, les tendances sociales et économiques, et l’éducation. La nouvelle se présente sous la forme d’extraits d’un journal rédigé par un jeune homme atteint de délire de persécution, persuadé que son entourage, voisins et famille, est composé de « mangeurs d’hommes ».

Le projet

Ce projet Artist Diploma reprend donc l’histoire d’un homme atteint du délire de persécution, fou supposé, qui pense que tout le monde est cannibale dans sa petite ville. Mais le fou l’est-il vraiment ?
Sous forme de spectacle, cette création combine danse, musique et théâtre et comprend cinq scènes principales.
En deux ans de préparation, l’équipe s’est progressivement montée, composée de deux chorégraphes, d’un scénographe, de deux scénaristes, deux percussionnistes et six danseurs. QingQing Teng assure la composition musicale et l’organisation de l’ensemble du projet.

Distribution

Qingqing Teng, direction et conception artistique, composition musicale
Lily Brieu,
chorégraphe
Clémentine Iaia,
vidéaste (vidéo en live)
Qingqing Teng, Wei Pancino,
scénario
Yi Chen
(Le fou), percussions
Léa Koster, Lara Oyedepo,
Félix Leclerc, Alice Ricochon, percussions
Shing-Mu Cheng,
conception des mouvements du corps
Yuchen Han,
scénographie, costumes, mise en scène

LES ÉTAPES DU PROJET

Mercredi 17 juin 2020
La Ferme du Vinatier | 19h30
Au cœur de tes oreilles
Terrain carré
Certaines maladies se rencontrent dans les rêves.
Séductrices, elles sont comme des aiguilles anesthésiantes,
Précipitant la perte de celui qui les côtoient.
Aveugle, sans plus de sensations, sans plus de conscience.
Je ne peux pas dire ce que c’est.
Un doux rêve, un fantasme, un mot fou…
Personne ne veut mentionner l’époque de la peste.

Vendredi 4 septembre 2020
Salle Varèse | 18h30 – Durée : 1h
Restitution des résidences Artist Diploma
Elephant in the room

Mardi 27 avril 2021
Théâtre de la Renaissance  | Grande salle, 20h
Festival Les Fabricants #7 – AlchimieS
Elephant in the room

qingqing-teng BIOGRAPHIE

Qingqing Teng étudie le piano dès l’âge de cinq ans, puis en 2014, elle commence à étudier au CNSMD de Lyon dans la classe de la composition électroacoustique.
C’est tout au long de son cursus au CNSMD, qu’elle a dégagée cette forme d’expression paradoxale d’un théâtre musical à deux espaces : celui de la scène, et celui d’une musique électroacoustique pleinement active, centrale, en pleine salle. Sur scène, les attributions par spécialités sont difficiles à définir, faut-il être plutôt un danseur, un instrumentiste, un chanteur ou un acteurs, … ? En donnant une grande importance à la précision expressive de ce qui doit être réalisée, Qingqing cherche à développer une pratique “instrumentale sur scène” habitée, riche d’expérience humaine.

haut de page