Trio à cordes © B. Adilon Duo piano-basson & Sergio Menozzi © B. Adilon Trio © B. Adilon Duo cor et hautbois © B. Adilon Duo violon et piano © B. Adilon
 

Département Musique de chambre

Présentation

Si la musique de chambre est destinée à assurer la connaissance pratique du répertoire de base dans chaque famille instrumentale, les techniques de jeu d’ensemble et la pratique « polyphonique », elle place en premier lieu la rencontre avec soi-même et les autres. Elle permet aussi de saisir la chance qu’offre le Conservatoire de pouvoir intégrer des projets audacieux dans un travail de fond, avec bienveillance et sans limite de temps ; et pour finir, elle renforce la confiance qu’on accorde à l’instant le plus fragile d’une jeune carrière.
La logique de partenariat mise en place par le département, et illustrée ces trois prochaines saisons avec la « Belle Saison-Concert Halls », apporte une contribution décisive à la transmission du legs des grands maîtres, à la découverte de répertoire, ou aux situations d’Education Artistique et Culturelle. Grâce à toutes ces forces mobilisées, c’est bel et bien la qualité du lien qui occupe le centre de la scène.

Le résultat souhaité est obtenu par un travail dans le contexte de la partition générale et non la partie séparée, l’écoute mutuelle, la construction collective de l’interprétation et la participation régulière aux concerts de la saison publique, dont les « journées de la musique de chambre » annuelles proposant un cycle de trois jours de concerts.

Le cursus de musique de chambre

Il s’organise en 1er et 2e cycle, selon trois schémas d’orientations possibles :

la discipline complémentaire (en 1er et 2e cycle)

la discipline principale (en 2e cycle), elle-même se décomposant en deux possibilités :
> en Master de musique de chambre : durée du cursus sur 2 ans, conduisant à l’obtention d’un diplôme de 2e cycle de musique de chambre valant grade de master.
Dans sa philosophie, le département attend des formations une forte implication, un engagement notamment dans la saison publique et une responsabilisation de chaque ensemble.
Il s’agit de définir l’identité du groupe et pour cela les musiciens sont invités à porter une réflexion visant à mieux saisir les caractéristiques de leur formation afin d’aborder plus concrètement par la suite, les enjeux de la communication et de la diffusion.
La mise en situation réelle des musiciens dans le contexte professionnel est proposée selon différentes possibilités : préparation  et  participation  aux  concours  internationaux,  enregistrement numérique, participation en tant qu’acteurs privilégiés de master-classes internationales, artistes associés en résidence chargés de la musique de chambre, développement d’un répertoire par le travail continu avec les compositeurs vivants ou par la transcription, ainsi que toute proposition formulée par le groupe lors de la définition de son projet.
Ces expériences permettent d’ouvrir les jeunes musiciens aux problématiques du monde professionnel et de les préparer à y faire face.

Au-delà de la nécessité de créer des nouveaux publics, il s’agit pour les musiciens de renouer avec le sens de la responsabilité vis-à-vis de ceux qui n’ont tout simplement pas accès : réseau d’éducation prioritaire, milieu hospitalier, maisons d’arrêt, maisons de retraite, réseau associatif… Ces moments de partage sondent bien souvent la profondeur et la solidité des liens qui unissent les membres du groupe entre eux et posent la question de la transmission d’une manière inestimable.

En parallèle le développement de partenariats avec les programmateurs et diffuseurs stimulent les formations dans la mise en situation régulière sous la forme de prestation musicale et développe aussi leur expérience de médiation culturelle. Citons le partenariat avec  »La Belle saison » – Concert Hall, label et réseau d’exception pour la musique de chambre qui propose aux formations des résidences dans divers lieux partenaires dans toute la France, et qui sont l’occasion d’un travail d’Education Artistique et Culturelle (Vieux Palais d’Espalion, Théâtre de Coulommiers,…).

Toujours dans le cadre du master, le CNSMD de Lyon propose d’autres partenariats avec des structures professionnelles afin d’impliquer les étudiants dans une démarche d’insertion.
La Société de musique de chambre de Lyon, AIDA 38, l’Association Frédéric Chopin, l’Ecole 3A, le Festival Labeaume en musique, ProQuartet, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines (78) comptent parmi ce réseau.

> en seconde discipline principale du master d’instrument : durée du cursus sur 2 ans, permettant de compléter le master d’instrument et d’obtenir un diplôme de 2e cycle valant grade de master d’instrument et de musique de chambre.

équipe pédagogique

Cheffes de département : Agnès Sulem & Dana Ciocarlie

Enseignants :

Arnaud Boukhitine
Dana Ciocarlie
Jérôme Granjon
Franck Krawczyk
Yovan Markovitch
Sergio Menozzi
Agnès Sulem

haut de page

Compléments

Retrouvez

Les "indispensables" de l'étudiant ci-dessous, en téléchargement :