Robin-Yann

Saison en cours | saison 2018 - 2019

Rencontre avec le compositeur Yann Robin

Master class publique

Mercredi 6 février
10:00 - Salle d'Ensemble
3, quai Chauveau
Lyon 9e
04 72 19 26 61
Gratuit

De l’imagination à la perception – les chemins de la création

À travers certaines de ses œuvres, de la musique de chambre à l’orchestre en passant par l’opéra et la musique mixte, Yann Robin proposera un accès à son imaginaire et à l’artisanat qui en découle.
Au-delà de la mise en lumière de cette recherche introspective, il abordera la question de l’intime relation du compositeur à l’interprète ; relation essentielle sans laquelle certaines limites techniques donc sonores ne pourraient être repoussées.
Repousser les limites, c’est déjà faire un pas vers l’inouï…

Biographie

Yann Robin, compositeur français, débute ses études musicales à Aix-en-Provence. Il suit les classes de jazz et de composition du CNR de Marseille. Il étudie ensuite au CNSMD de Paris dont il est diplômé dans la classe de composition de Frédéric Durieux et d’analyse dans celle de Michaël Levinas.
En 2011 la Sacem lui décerne le Grand Prix de la Musique Symphonique. De 2006 à 2008 il suit les deux années de cursus informatique de l’Ircam avec qui il continue de collaborer activement
Il travail en étroite collaboration avec de nombreux solistes. Sa musique est aussi bien jouée en France qu’à l’étranger.
L’enseignement et la transmission font également partie de son activité. En 2016 il est professeur invité au Studio National d’Arts Contemporains, le Fresnoy. Il est co-fondateur de l’Université d’Altitude qui a vu sa première édition en juillet 2016 à Saint Martin Vésubie.
À partir de 2019 il sera compositeur en résidence auprès de l’Orchestre de la Suisse Romande après l’avoir été de 2014 à 2017 à l’Orchestre National de Lille. Il a également été pensionnaire de l’Académie de France à Rome, Villa Médicis en 2009/2010.
En 2005, il fonde l’Ensemble Multilatérale dont il est depuis le directeur artistique.
Sa musique est publiée aux Éditions Jobert.

Dans le cadre de la « Notte dell’introduzione all’oscuro »