danse à la Sucrière 2013
 

Contribution Unique

Engagez-vous à nos côtés !

La Taxe d'apprentissage devient Contribution unique

En 2020, la Taxe d’apprentissage devient Contribution unique à la Formation Professionnelle et à l’Alternance au titre de l’année en cours. Les modalités de collecte évoluent également dans le cadre de la « Loi Avenir Professionnel ».
Le versement devra être effectué directement au CNSMD de Lyon avant le 31 mai 2020.

Nous choisir en tant que bénéficiaire de cette taxe, c’est vous engager à nos côtés pour offrir à nos artistes en devenir les meilleures conditions d’apprentissage possibles, qui les prépareront à la scène et à leurs futures carrières (95 % des étudiants insérés 3 ans après le diplôme).

Si vous n’êtes pas assujetti à la Contribution unique, vous pouvez nous recommander auprès de personnes concernées et être ainsi le relais pour le CNSMD de Lyon.

Pour que votre versement soit attribué au CNSMD de Lyon, la contribution unique versée directement à l’établissement doit mentionner comme bénéficiaire :
- Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon, 3 quai Chauveau 69009 Lyon
- numéro UAI : 0693133F et n° de Siret 196 931 331 000 17

Merci aux entreprises qui nous soutiennent

Soutenir le CNSMD de Lyon, c’est accompagner :

Une pédagogie à la pointe et des formations uniques
— 12 départements pédagogiques, 49 disciplines principales, 90 disciplines complémentaires, 188 enseignants permanents— Pédagogie inventive & enseignements liés à la réalité des arts vivants
— équipe composée de pédagogues,  chercheurs et artistes de premier plan
— séminaires, ateliers et master-classes par des artistes et spécialistes mondialement reconnus
— conférences sur les aspects pratiques du métier (APM) par des professionnels

Une formation aux métiers de l’enseignement
— Formation diplômante au Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de musique et de danse (classique, contemporain et jazz)
— Diplôme d’Etat de professeur de musique
— Master de pédagogie musique
—  département de pédagogie, formation à l’enseignement de l’art chorégraphique

Une recherche active
— 3e cycle Doctorat de musique « Recherche et pratique » avec l’école doctorale 3LA ; rédaction d’une thèse et production scénique
— 1 post-diplôme Recherche et Création Artistique
— journées d’études, colloques et séminaires de recherche
— méthodologie et mémoire de recherche en second cycle

Des pratiques collectives et croisés
— orchestre, musique de chambre, Atelier XX-21, Collectif d’improvisation, tournée nationale et internationale du Jeune ballet
— laboratoire Scènes ActuelleS
— rencontres et projets entre musiciens et danseurs

Un apprentissage en scène
— mise en situation à travers 430 manifestations publiques dont les épreuves de fin de cycles
— action de médiation et d’Éducation Artistique et Culturelle
— plus de 70 partenaires liés à la professionnalisation

Un campus en mouvement
— 654 étudiants
— accès aux structures culturelles de la Métropole de Lyon, pôle unique en France aimantant un vaste territoire autour de la cité classée à l’Unesco
— projet d’agrandissement des espaces à l’étude
— vie étudiante et associative active
— bourses favorisant les échanges Eramus+ et les projets étudiants

Une dynamique transversale et entrepreneuriale
— projets croisés avec d’autres écoles d’art (Ecoles Nationales Supérieures des Beaux-Arts, des Arts et Techniques du Théâtre…)
— sessions d’orchestre réunissant étudiants et professionnels
— accompagnement de projets artistiques et de créations d’étudiants
— membre du CHEL[s] : Collège des Hautes Études Lyon Science[s]
— membre associé de l’Université de Lyon

Une insertion professionnelle diversifiée
— 95 % de taux d’insertion professionnelle trois ans après l’obtention d’un diplôme
— interprète musicien ou danseur, compositeur, chef de chœurs ou d’ensembles,  journaliste, médiateur culturel, enseignants, directeur de structure ou de festival

Un rayonnement international
— 36 nationalités représentées
— 20,5 % d’étudiants étrangers
— 2 Masters internationaux (CoPeCo et InMICS)
— conventions bilatérales avec 90 établissements européens  dans le cadre de Erasmus+ et autres partenaires (Montréal, Bamako, Moscou, Bogota…)

Les ressources
— auditorium Edgar Varèse de 280 places
— salle d’ensemble de 50 places
— salle d’orgue de 100 places (orgue Grenzing)
— 5 studios de danse dont l’un de 350 m2 aménageable en lieu scénique
— 110 salles de travail
—  facilités pratiques : transports en commun, restaurant universitaire et résidence étudiante sur place
— parc instrumental pédagogique et de concert dot. de 1 200 instruments : 100 pianos (modernes et historiques), 350 instruments d’orchestre (cordes, bois, cuivres et musique ancienne), 650 percussions, 50 instruments polyphoniques (clavecins, harpes et orgues) et autant d’archets
— une médiathèque ouverte au public

haut de page