Nadia Boulanger DR.
 

Médiathèque Nadia Boulanger

Fonds Nadia Boulanger

Annette Dieudonné, exécutrice testamentaire de Nadia Boulanger, a réparti l'ensemble de ses collections entre plusieurs établissements dont le CNSMD de Lyon.

Ce fonds est tout d’abord celui de la famille de Nadia Boulanger : sa grand-mère Marie-Julie Halligner (1786-1850), artiste lyrique célèbre en son temps à l’Opéra comique ainsi que son père Ernest Boulanger (1815-1900), prix de Rome en 1836, professeur de chant au Conservatoire national supérieur de Paris, compositeur d’opéras comiques, qui comptait pour amis Gounod, Massenet, Saint-Saëns, ont créé la base de ce patrimoine musical… Le fonds légué est très représentatif du XIXe siècle, en ce qui concerne les opéras, les mélodies chant-piano et les traités de chant.
Ce fonds, Nadia Boulanger l’agrémenta tout au long de sa vie et en fit une collection imposante qui s’étend à travers toute la tradition musicale savante occidentale, des organa de Pérotin en passant par l’Harmonices musices Odhecaton de Petrucci jusqu’aux œuvres de Iannis Xenakis, Luciano Berio ou Ton That Thiet.

contenu du fonds

Le fonds Nadia Boulanger comprend environ 8000 partitions :

Editions monumentales

Johann Sebastien Bach Werke (Leipzig : Breitkopf & Härtel, 1851-1899. -46 vol.)
- œuvres complètes de François Couperin (Paris : Oiseau-Lyre, 1932-1933. -12 vol. )
- Werken van Josquin des Prés / uitgegeven door Prof. Dr A. Smijers (Amsterdam: G. Alsbach & Co, 1921-1969)
- Orlando di Lasso sämtliche Werke (Leipzig : Breitkopf & Härtel, 1894-1926. -20 vol. )
- Claudio Monteverdi : tutte le opere (Wien : Universal-Edition, 1926-1942. -23 vol. )
- Pierluigi da Palestrina’s Werke / herausgegeben von Franz Xaver Haberl (Leipzig : Breitkopf & Härtel, 1862-1907. -33 vol. )
- the works of Henry Purcell / edited by the Purcell Society (London : Novello, 1878-1928. -23 vol.)
- Jean-Philippe Rameau : œuvres complètes / publiées sous la direction de Camille Saint-Saens (Paris : Durand, 1895-1924)

Grands corpus

- Hispania schola musica sacra collection révisée par Philippo Pedrell (Barcelona : Juan Bta Pujol y Ca, Editores, 1894-1898. -8 vol.)*
- Archives des maîtres de l’orgue des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles
publiées par Alexandre Guilmant avec la collaboration d’André Pirro (Paris : Durand, 1898-1909. -9 vol.)
- Les maîtres musiciens de la Renaissance française éditions publiées par Henry Expert (Paris : A. Leduc, 1844-1908)

Autres documents

- 953 livres sur la musique
-  œuvres de Lili et Nadia Boulanger (dont du matériel d’orchestre)
- 114 manuscrits d’élèves de Nadia Boulanger ont été retrouvés  : Jean Françaix, Marcelle de Manziarly pour l’école française ; David Barlow, Edwin Roxburgh pour l’école anglaise ; Robert Russell Bennett, Walter Piston pour l’école américaine ; Bernadetta Matuszczak, Krzystof Meyer, Zygmunt Mycielski pour l’école polonaise…

Numérisation des éditions monumentales

Suite à un appel à projet du ministère de la Culture et de la Communication, la médiathèque a entrepris en 2006 la numérisation d’une partie du fonds Nadia Boulanger. Les principales éditions monumentales ont ainsi fait l’objet d’une numérisation destinée à améliorer la conservation des documents originaux mais aussi et surtout à en faciliter la diffusion et l’exploitation par les musiciens et les chercheurs.

Les partitions numérisées sont accessibles par tous soit en interrogeant le catalogue, soit en consultant la base numérique.

Le fonds numérisé :

- Johannes Sebastian Bach’s Werke. Leipzig : Breitkopf & Härtel, sd. [1851-1896] 59 volumes
- œuvres complètes de François Couperin. Paris : L’Oiseau Lyre. [1932-1933] 12 volumes.
- Orlando di Lasso : Sämmtliche Werke. Leipzig : Breitkopf und Härtel, 1932. 19 volumes.
- Pierluigi da Palestrina’s Werke. Leipzig : Breitkopf und Härtel, 1932. 29 volumes.
- musica religiosa di Claudio Monteverdi. G. Francesco Malipiero, éd. scientifique. Asolo : Universal Edition [1926-1932] 16 volumes.
- the Works of Henry Purcell. Catalogue de Nadia Boulanger.
- the Works of Henry Purcell. London : Novello & Co. [1878-1928]. 26 volumes.
- Jean-Philippe Rameau : œuvres complètes. Paris : Durand et Fils. [1895-1924] 17 volumes.
- extraits des Maîtres musiciens de la Renaissance. Publié par Henry Expert. Paris : Editions Maurice Senart, s.d.
- La Fleur des Musiciens de P. de Ronsard : Sonnets, Odes et Chansons à quatre voix, suivis de diverses pièces à voix seule et de deux dialogues à huit. Recueillie par Henry Expert. Paris : Cité des Livres, 1923.
- florilège du concert vocal de la Renaissance. Publié par Henry Expert. Paris : Cité des Livres, 1928.
- répertoire de la Société des Concerts du Conservatoire de Paris : Extrait des Maîtres musiciens de la Renaissance française. Editions publiées par Henry Expert. Paris : Alphonse Leduc, 1905.
- répertoire populaire de la musique française. Publié par Henry Expert. Paris : Editions Maurice Senart, s.d.
- monuments de la musique française au temps de la Renaissance. Editions publiées par Henry Expert. Paris : Editions Maurice Senart. [1924-1929] 9 volumes.
- Les Maîtres musiciens de la Renaissance française. Editions publiées par Henry Expert. Paris : Alphonse Leduc. [1894-1900] 25 volumes.
- Tudor Church Music. London : Oxford University Press. [1922-1929] 10 volumes.

Autres fonds Nadia Boulanger

Le catalogue BN-Opale Plus et les collections du département de la Musique à la Bnf

« Après le décès de Nadia Boulanger, en octobre 1979, Annette Dieudonné, exécuteur testamentaire, partagea l’ensemble des objets et documents qui remplissaient l’appartement de la rue Ballu entre plusieurs institutions. La Fondation Lili et Nadia Boulanger, la bibliothèque de l’Université d’Harvard, la Bibliothèque polonaise de Paris, le Musée de la Musique, la bibliothèque du Conservatoire national supérieur de musique de Lyon et la Bibliothèque nationale furent parmi les bénéficiaires.
Compositeur, chef d’orchestre, pédagogue, cette grande musicienne possédait une bibliothèque hors du commun. Une grande partie de ses éditions musicales françaises et sa bibliothèque de travail forment le noyau de la bibliothèque du Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon. Les documents qui ont enrichi les collections du département de la Musique de la Bibliothèque nationale en 1980 sont considérables en nombre (1745 unités), et précieux par leur qualité.
A côté d’ouvrages et de périodiques sur la musique, sont rassemblés de la musique imprimée étrangère avec un fonds remarquable d’œuvres d’Igor Stravinsky mais aussi de Paul Hindemith, et des éditions musicales françaises qui sont pour la plupart des exemplaires uniques, car dédicacés ou annotés ; et surtout de nombreux manuscrits autographes, ceux de sa sœur Lili Boulanger et de divers compositeurs tels que Gabriel Fauré, Jean Françaix, Raoul Pugno, Francis Poulenc, Roger-Ducasse, Lutosławsky, Stravinsky…
Le fonds de lettres autographes témoigne de son exceptionnel rayonnement et de ses fidèles amitiés : il réunit le monde musical de près d’un siècle en un ensemble de 69 volumes, avec des points forts comme les lettres de Roger-Ducasse ou celles de Stravinsky. Nous conservons aussi des documents plus personnels, des lettres familiales, ses agendas et ceux de Lili, divers carnets, des listes d’élèves et même ses livres de comptes… Ce sont souvent des reflets émouvants ou impressionnants de cette phénoménale personnalité. Mais il reste une valise, que nous n’avons pas le droit d’ouvrir avant décembre 2011, c’est peut-être son contenu qui nous livrera le secret de cette femme austère et réservée
« .
par Elisabeth Villatte, conservateur à la BnF, Département de la Musique (9/01/2003).

Le catalogue BN-Opale Plus et les collections du département de l’Audiovisuel de la Bnf

« Ce fonds, entré en 1981 au département de l’Audiovisuel, reflète les diverses facettes de cette musicienne accomplie, qui conserva ses propres enregistrements, illustration de son activité d’interprète et de musicologue. Y figurent également un grand nombre d’enregistrements d’œuvres composées par ses amis (Igor Stravinsky, Darius Milhaud…), ses élèves compositeurs (Aaron Copland) ou interprètes (Dinu Lipatti).
Il se compose de disques édités : des 78 tours , environ 200, et 650 microsillons. La collection de disques 78 tours comporte également des disques test, préludes à des enregistrements pas toujours publiés : citons pour exemple la Cantate BWV 4 de Johann Sebastian Bach enregistrée sur 6 disques monofaces.
80 bandes magnétiques complètent ce fonds.
Ce sont pour l’essentiel des enregistrements inédits de concerts donnés sous la direction de Nadia Boulanger, soit chez la Princesse de Polignac, soit à Fontainebleau, soit à l’étranger. L’interprétation d’œuvres de sa sœur Lili, de nombre de ses élèves (Walter Piston) ou amis musiciens en constituent l’essentiel. Appartient à ce lot un enregistrement des Litanies à la Vierge noire de Francis Poulenc sous la direction de Nadia Boulanger. S’y trouvent aussi des interviews données à la radio ou à la télévision, l’enregistrement du concert à la mémoire de Lili Boulanger pour le 50e anniversaire de sa mort ou de celui organisé par la principauté de Monaco pour les quatre-vingts ans de Nadia Boulanger ».
par Bruno Sebald, BnF-Département de l’Audiovisuel-Fonds ancien.

Centre international Nadia et Lili Boulanger

« Reconnu d’utilité publique, le Centre international Nadia et Lili Boulanger est récemment issu de la fusion de l’Association des amis de Nadia et Lili Boulanger et de la Fondation internationale Nadia et Lili Boulanger créées respectivement en 1965 et en 1983.
Détenteur du droit moral et patrimonial des deux sœurs musiciennes, le Centre international Nadia et Lili Boulanger s’est fixé pour but de veiller à la pérennité de leur souvenir en s’appliquant à donner à leurs œuvres et à leurs archives le maximum de diffusion. »

The American Music Research Center, University of Colorado, boulder

L’American Music Research Center de l’Université du Colorado, à Boulder, a organisé du 7 au 9 octobre 2004, un symposium à la mémoire de Nadia Boulanger pour commémorer le 25e anniversaire de sa mort.
Ce symposium était la première étape d’un projet qui vise à promouvoir un lieu spécialisé dans la conservation des documents relatifs à Nadia Boulanger et à son extraordinaire contribution au développement de la musique américaine.

Eda Khun Loeb music Library – Isham Memorial Library, harvard University

L’Isham Memorial Library est une bibliothèque spécialisée faisant partie de l’Eda Kuhn Loeb Music Library, à Harvard. Les collections conservées à l’Isham Memorial Library comprennent des microformes, des fac-similés, des livres rares, des manuscrits, ainsi que les thèses de musicologie de l’Université d’Harvard. Sont aussi conservées à l’Isham Memorial Library les collections d’archives de l’Eda Kuhn Loeb Music Library, comprenant entre autres la collection de manuscrits d’élèves de Nadia Boulanger, léguée par Annette Dieudonné en 1979.

Collection Aaron Copland de la « Library of Congress » New York

La collection Aaron Copland de la « Library of Congress » comprend environ 75 lettres d’Aaron Copland à Nadia Boulanger, des photographies de Nadia Boulanger et des écrits non publiés la concernant.

Fontainebleau schools music and architecture : Ecole des Beaux-Arts et Conservatoire américain de Fontainebleau

Les écoles d’art américaines de Fontainebleau ont été créées en 1921 par Walter Damrosh (1862-1950) et dès le début Nadia Boulanger y enseigna. En 1949, elle a été nommée directrice du conservatoire américain et c’est en 1953 qu’elle prendra la direction des écoles d’art.

Nadia et Lili Boulanger

Nadia Boulanger (16 septembre 1887 – 22 octobre 1979) fut une artiste à l’énergie inépuisable et une pédagogue d’exception. Entrée au Conservatoire de Paris à 9 ans, elle en sort sept ans plus tard avec tous les premiers prix, harmonie, composition, accompagnement de piano, orgue…
Dès lors, elle se consacrera à l’enseignement. Pendant plus de 75 ans, elle formera une pléiade d’instrumentistes, de musiciens, de chefs d’orchestre et de compositeurs à travers le monde entier. Citons parmi ses élèves, des compositeurs tels qu’Elliott Carter, Marius Constant, Jean Françaix ; de grands pianistes tels que Miguel Angel Estrella, Noël Lee, Dinu Lipati ou Emil Naoumoff. Parmi ses amis : Igor Stravinsky, Leonard Bernstein, Yehudi Menuhin, Paul Valery, St John Perse…

Sa sœur Lili Boulanger (1893–1918) enfant prodige fut la première femme à remporter le premier grand prix de Rome avec la cantate Faust et Hélène ; elle disparut à l’âge de 24 ans. Des œuvres comme les Psaumes 24, 129 et 130 ou encore sa dernière composition dictée à Nadia, Pie Jesu pour chant, quatuor à cordes, harpe et orgue, font figurer Lili Boulanger parmi les grands noms de l’histoire de la musique au début du XXe siècle.

haut de page