orch.musiqueancienne Orchestre musique ancienne © B. Adilon Saqueboute © B. Adilon
 

Département Musique Ancienne

Présentation

Créé en 1988 et pionnier en France d'un enseignement supérieur de la musique ancienne, ce département dispense un enseignement qui couvre toute la palette musicale du Moyen-Age à l'ère classique.

Cultivant l’exigence d’une interprétation « historiquement informée », il collabore avec les départements dits « modernes », et apporte sa singularité aux projets des classes d’improvisation, des départements de création musicale et de danse…
Fort d’une pédagogie de projet, les étudiants sont dirigés par des personnalités extérieures ou par les enseignants.
Ils se produisent au sein de l’établissement et dans le cadre de partenariats avec d’autres institutions (Centre de Musique Baroque de Versailles, Chapelle de la Trinité, Musées Gadagne, Opéra de Lyon, Haute École de Musique de Genève, Université de Graz…).
Le département mène une activité de recherche : musique française, contrepoints improvisés de la Renaissance, groupes de continuo, lutherie, rhétorique musicale, liens avec les musiques orales, etc…

Chef de département : Anne Delafosse

Identité et spécificités

Pour un apprentissage instrumental de haut niveau.

Cours réguliers & pédagogie de projet

- des séminaires et master-classes
> pour entretenir la variété des apports pédagogiques,
> pour rencontrer des personnalités musicales extérieures à l’équipe du département,
> pour travailler sur un aspect stylistique particulier,
il est organisé 3 séminaires par an (sur un format de 9h d’enseignement), sans objectif de restitution publique.
La participation est obligatoire pour les étudiants en DNSPM ou Master de Musique ancienne et s’organise selon un plan établi par l’équipe pédagogique.

- des projets (minimum deux par an) parmi :
> passion de Jean-Sébastien Bach ou oratorio
> œuvre lyrique mise en scène
> œuvre symphonique classique ou œuvre orchestrale baroque
> musique Renaissance
> musique médiévale
> musique pour la danse
> en relation avec les musiques de tradition orale

Pratique de la musique d’ensemble

La pratique collective est très importante au département, par famille d’instruments (consort de violes, de flûtes, de violons, ensemble de saqueboutes, de doulçianes, de chanteurs…) et par mélange (sonates, cantates en plus ou moins grand effectif, voire petit orchestre à un par partie…). Les auditions (lien vers page) tant internes qu’externes sont l’occasion de jouer en public.

Disciplines complémentaires visant à la compréhension des langages musicaux

> Ars Musica (notation, solmisation, contrepoint, improvisation, écriture)
> Discours musical (rhétorique)
> Basse continue (lien vers page), ornementation
> Pratique vocale (lien vers page), musique pour la danse, etc.

haut de page

Compléments

Retrouvez

Les "indispensables" de l'étudiant ci-dessous, en téléchargement :