cornet-bouquin-BA-11-12
 

Département Musique Ancienne

Parc instrumental

Page en construction

Parc instrumental

Le département de musique ancienne a mené dès sa création une politique d’achat d’instruments dans les sphères stylistiques les plus variées, allant d’une recréation d’un orgue médiéval d’après un tableau de Van Eyck, à l’achat d’un pianoforte de Fritz, construit à Vienne en 1828.

Les clavecinistes ont a leur disposition des clavecins italiens construits par Emile Jobin (modèles XVIe, XVIIe et XVIIIe siècle), des clavecins d’esthétique française (David Ley, modèle Dumont, et Yoshida d’après un clavecin anonyme de 1679), allemande ou flamande (XVIIème et XVIIIème). D’autres instruments (Dowd, Chevallier) permettent d’avoir dans chaque salle ou studio de travail, un clavier à disposition.
Un clavicorde d’après Hass vient compléter cet ensemble, ainsi qu’un pianoforte historique de Christopher Clarke, d’après Lengerer, Vienne 1787.

Plusieurs orgues, dont un “organo di legno” de trois registres de B. Fleig servent à l’accompagnement.
Les violistes peuvent jouer un consort de 7 violes de P. Jacquier. Plusieurs autres instruments complètent l’instrumentarium, ainsi qu’un lirone et un violone.

Dans la famille des cordes, on compte les vièles médiévales, différents violons, altos et violoncelles baroques, avec une grande variété d’archets pour les différentes écoles de violon.

La famille des luths compte une grande variété d’instruments du XVe au XVIIe siècle, des théorbes, vihuela, guitares renaissance et baroque, cistre ou pandore, harpe gothique et baroque.

Deux consort de flûtes à bec sont à la disposition des étudiants, ainsi que des flûtes médiévales ou des flûtes à bec basse Hotteterre.

Parmi les bois, les étudiants peuvent s’initier aux instruments du XVIIe siècle (doulcianes), et aux modèles baroques ou classiques à 430Hz.

Ateliers

Ces ateliers thématiques sont à l’initiative des enseignants du département et sont conduits tout au long de l’année scolaire.

Formation au métier de chef de chant

Invité extérieur

Polyphonie renaissance

Barnabé Janin

Ornementation XVIe et XVIIe siècle

Jean Tubéry

Improvisation

Rolf Lislevand

Monodie Médiévale

Cet atelier propose une initiation à la musique médiévale en partant des répertoires monodiques profanes (troubadours, trouvères, Guillaume de Machaut, trecento…), plutôt que d’aborder la musique du Moyen-Age à partir de la musique de la Renaissance (polyphonies du XVe siècle, puis Ars Nova….).

Le travail commence par les chansons monodiques de Guillaume de Machaut, des troubadours et  trouvères, des estampies instrumentales, des monodies du répertoire religieux, avant de passer au répertoire polyphonique. Une initiation ou un approfondissement du jeu des instruments comme la vièle, le luth médiéval, la harpe gothique est proposé.
L’art de l’accompagnement des chansons monodiques est expérimenté et approfondi.

haut de page

Compléments

Retrouvez

Les "indispensables" de l'étudiant ci-dessous, en téléchargement :