Bogy Tales, Mervyn Groot Mervyn Groot, Artist Diploma 3e cycle Mervyn Groot, Artist Diploma 3e cycle Mervyn3 Mervyn4
 

Promotions Artist Diploma

Mervyn Groot – percussions
Artist Diploma 2017-2019

Un spectacle aux trois ingrédients : danse, percussions et installations acoustiques et électroniques

BODY TALES

Spectacle danse et musique à partir de 14 ans.
Lundi 29 avril 2019, 20h : Petite salle du Théâtre de la Renaissance d’Oullins

Le projet artistique

Body Tales est un spectacle interdisciplinaire avec installations sonores, danse et percussion. C’est aussi un voyage sensoriel qui explore les variations de nos états physiques et psychiques et où l’hypersensibilité devient source d’inspiration. Sur scène, artiste plasticien, danseurs et percussionnistes jouent de leurs émotions, en tirent des images et des sons inattendus, et nous embarquent au plus profond de leurs transports intérieurs.

La nature du projet

Le nom du projet rend compte de trois éléments qui expliquent la nature de celui-ci.
“Body” représente les corps humains des danseurs et des percussionnistes, mais le mot anglais “body” se traduit aussi comme “objet”, représenté ici par l’installation sonore. Chaque corps et chaque objet raconte une histoire qui lui est propre.
Mais “Tales”, c’est aussi l’histoire racontée pendant le spectacle ; la composition de la musique et la chorégraphie ne sont pas seulement les histoires séparées des corps et objets, mais essentiellement la relation entre les trois éléments qui forment un ensemble.

Un objectif à long terme

Il est de former une compagnie pouvant produire des spectacles pour des festivals et salles de théâtres ou s’insérer dans des installations pour musées, théâtres et festivals. Les spectacles donnés sur scène seront constitués d’installations sonores, de danse et de percussion. Le thème de ces spectacles sera toujours d’actualité car « je veux parvenir à ce que le public s’imprègne du thème ou qu’il le traduise selon sa propre perspective ».
Les installations sont créées en vue d’un unique spectacle, pour fonctionner dans des lieux différents, ou encore s’insérer dans un autre évènement.

L’équipe

Mervyn Groot : chef de projet, composition, percussion et… bricolage !
Héloïse Larue, Louison Valette, Marco Mary, Nagaline Gomis, Tristan Gazeau : danse
Miguel Filipe, Louis Quiles : percussion
Aisha M’ballo : design
Béatrice Mollier, Juliette Rousset : soutien artistique et opérationnel
Jean Geoffroy, Anne Martin : accompagnement artistique

Les spectacles en lien avec Body Tales

Barbelé solitaire - Installation, performance, percussions, danse – + de 14 ans – durée : 20min
22 décembre 2017 : La Ferme du Vinatier
11 et 12 janvier 2018 : l’Auditorium de Lyon
Le premier volet de Body Tales s’intitule Barbelé Solitaire. Cette installation/performance créée par le percussionniste et compositeur néerlandais Mervyn Groot réalisée en 2017  a pour thématique l’enfermement.  Un percussionniste se retrouve emprisonné au cœur d’une cage formée par une toile composée  de fils. Chaque contact avec cette cage, chaque tentative de fuite est réprimée par des réactions sonores. Un jeu de correspondance s’opère alors entre le percussionniste, solitaire et captif, et une danseuse geôlière, placée à l’extérieur de la structure.
Une création de Mervyn Groot, dans le cadre de son parcours Artist Diploma au CNSMD de Lyon.
Interprété par Nangaline Gomis, danse et Mervyn Groot, percussions.

Peinture sonore – Installation sonore avec participation du public
17 mai 2018 : Lever de rideaux au Théâtre de la Renaissance d’Oullins
19 au 24 juin 2018 : Maison des Aveugles de Lyon
Body Tales étant un spectacle participatif, il invite le public à faire corps avec les installations, devenant ainsi créateur de sons. Dans Peinture sonore, 2e volet du projet, le public peint sur une toile qui produit du son. Il est ainsi peintre tout autant que compositeur.

Fragments – Installation, performance, percussions, danse – tout public – durée : 20min
11 septembre 2018 : salle Varèse du CNSMD de Lyon
Ce 3e volet de Body Tales s’inspire de l’enfance et du fait de grandir. Intitulé Fragment, il se compose de percussions et de danse, le tout placé dans une installation sonore dont l’intérieur symbolise la réalité. C’est une structure de forme carrée, avec 5 cubes sur lesquels sont fixés les instruments, et que font fonctionner deux percussionnistes. L’extérieur de l’installation est constitué d’élastiques, de sangles et d’objets mobiles représentant le lien entre l’enfance et la réalité. Des danseurs sont reliés à l’élastique représentant l’enfance.
Fragments est interprété par les danseurs Héloïse Larue, Louison Valette, Marco Mary, Tristan Gazeau et par Louis Quiles et Mervyn Groot aux percussions.

L’espace qui coule – Performance – durée : 10min
20 décembre 2018 : La Ferme du Vinatier
Cette performance s’inspire de la scène du film « Get Out » où le personnage principal, Daniel Kaluuya, a été hypnotisé par sa belle-mère. Il se trouve dans un espace sombre « The Sunken Place » et dans le lointain, il regarde la réalité. Plus il essaie d’atteindre cette réalité, plus il s’en éloigne. Comme lui, Mervyn Groot, le performer, se trouve dans un espace qui coule ; son terrain de jeu semble se réduire de plus en plus, les sons s’éloignent et sa vision se brouille…
Mervyn Groot, conception, compositions & percussions

Mervyn Groot, Artist Diploma  Mervyn Groot, biographie

Mervyn Groot, né en 1989, a étudié la percussion au Conservatoire d’Amsterdam aux Pays-Bas, puis au Conservatoire de musique et art du spectacle à Francfort, en Allemagne et actuellement, au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon en 3e cycle Artist Diploma.
Mervyn Groot est un membre permanent de deux ensembles qui interprètent de la musique contemporaine : TenToon Ensemble et Ensemble Tempus Konnex.
Il a remporté plusieurs prix de concours tels que le Concours de l’interprétation de la musique contemporaine à Karlsruhe et le Concours des instruments à vent et des percussions ‘On Wings’ à Groningen.
En 2014, il commence ses installations sonores pour percussion solo durant sa résidence auprès de l’Ensemble Modern de Francfort, en Allemagne. En 2016 à Dessau, il est le premier musicien ayant eu une résidence au sein de Das Bauhaus, une institution architecturale connue. Il a aussi organisé d’autres projets et installations aux Pays-Bas.

haut de page

Actualités

danse-Maguy-Marin-S-Lowicki Rencontre Info

Département de pédagogie, enseignement de la danse

Deux formules proposées au titre de la formation professionnelle continue

Toutes les actualités