Quatuor Wassily Libera Me DR. Duo Hsinka DR. Trio des Lumières DR.
 

Département Musique de chambre

Les ensembles en Master

Dans sa philosophie, le département attend des formations une forte implication, un engagement notamment dans la saison publique et une responsabilisation de chaque ensemble. Ces expériences permettent d’ouvrir les jeunes musiciens aux problématiques du monde professionnel et de les préparer à y faire face, tout en développant une expérience de médiation culturelle.

PROMOTION 2018-2020

Trio des Lumières Duo Hsinka

TRIO DES LUMIÈRES

Tianren Xie, violon Florent Dartinet, violoncelle Hugo Philippeau, piano

Le trio des Lumières s’est constitué en octobre 2017. Il est formé par le violoniste Tianren Xie, le violoncelliste Florent Dartinet et le pianiste Hugo Philippeau, tous trois étudiants au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon, ville des Lumières. C’est en référence à cette magnifique cité et métropole que le trio a trouvé son nom. Cette jeune formation a déjà fait ses preuves, se produisant lors de plusieurs concerts. En 2018, elle entre en Master de musique de chambre au CNSMDL et se perfectionne auprès de Dana Ciocarlie, Frank Krawczyk, Yovan Markovitch et Agnès Sulem.

DUO HSINKA

Shan-Hsin Chang, violon Kanami Nishimoto, piano

Fondé en 2016 par le violoniste taïwanais Shan-Hsin Chang et la pianiste japonaise Nishimoto Kanami, le duo Hsinka se forme auprès de Marc Danel et de Yovan Markovitch, tous deux membres du Quatuor Danel, au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon. Il bénéficie également des conseils de Dana Ciocarlie et de Laurence Ketels. Il se produit régulièrement dans plusieurs salles de la région lyonnaise et en Île-de-France et participe à des actions d’éducation culturelle en donnant notamment des concerts dans des maisons de retraite. Nourri par une curiosité artistique commune qui s’ouvre sur de bien nombreux domaines, les membres de ce duo participent à des formations organisées par le Global Music Exchange Company de Sally Dessange et aux Rencontres Musicales de Chaon, au Festival International de Casalmaggiore en Italie avec Nai-Yuan Hu (1e prix du concours Reine Elisabeth en 1985, fondeur de Taiwan Connection). Le Duo Hsinka a été invité, entre autres, à la saison de l’Association du Centre Chostakovich à Paris. Les compositeurs russes et français occupent une place de choix dans le répertoire des Hsinka. Ils interprètent régulièrement les sonates pour violon et piano de Beethoven tout en s’ouvrant au répertoire contemporain.

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

PROMOTION 2017-2019

Quatuor Wassily / Libera me / Duo Dimensions

QUATUOR WASSILY

Antoine Brun, violon Marine Faup-Pelot, violon Dominik Baranowski, alto Raphaël Ginzburg, violoncelle

Les musiciens du Quatuor Wassily se rencontrent à Lyon en 2012. Ils se produisent régulièrement en concert en collaboration avec des institutions musicales prestigieuses, notamment La Belle Saison, Le vent sur l’arbre, le Prieuré de Chirens et les Concerts de Vollore. Le groupe partage la scène avec des personnalités telles que Anne Gastinel, Dana Ciocarlie, Jean-François Heisser, Marie-Josèphe Jude, Jean-Marc Phillips-Varjabédian et Vincent Segal. En plus de ses concerts, le quatuor participe fréquemment à des actions de médiation et collabore avec l’organisation internationale Musethica. En parallèle de son Master de Musique de Chambre au CNSMD de Lyon, le groupe participe à des formations telles que l’Académie de Villecroze, Musique à Flaine, l’Académie Maurice Ravel, et les formations ProQuartet. Il se forme auprès de membres ou anciens membres de quatuors renommés tels que les quatuors Artemis, Danel, Belcea, Ysaÿe, Ébène… En 2018, le quatuor remporte le Tremplin Jeunes Quatuors de la Philharmonie de Paris ainsi que le Concours Humanis Musique au Centre. Il est lauréat de la FNAPEC et produit son premier CD suite au concours Musique au Centre. Durant la saison 2018 – 2019, le quatuor est en résidence à l’Opéra de Lyon dans le cadre de la saison Opéra Underground.
> facebook

LIBERA ME

Alice Duport-Percier, chant Isaure Lavergne, flûte à bec et basson Matthieu Jolivet, orgue et clavecin

Affranchir le répertoire des temps anciens de ses habits de poussière, voilà qui pourrait résumer la démarche choisie par ces quatre jeunes musiciens, formés au CNSMD de Lyon. C’est en 2015 qu’ils se rencontrent pour la première fois en musique grâce au Miserere de Joseph Michel (1688-1736), œuvre bouleversante qui devient le ferment de leur amitié musicale. Profondément touchés par sa beauté et par la symbiose qu’elle a fait naître entre eux, les quatre musiciens décident d’emprunter à l’un de ses récits le nom qu’ils souhaitent porter : « Libera me ». Épris de liberté et d’inventivité, et forts d’une belle complicité, ils ont à cœur de faire sonner dans une interprétation « historiquement éclairée » des partitions aujourd’hui oubliées ou méconnues, avec un attachement particulier pour le patrimoine musical français. Convaincu que la musique ancienne fait encore vibrer les pierres comme les cœurs, Libera me s’attache à aller à la rencontre de publics variés et à valoriser des instruments et des lieux porteurs d’histoire. Loin de vouloir s’astreindre à une esthétique ou à une période donnée, l’ensemble revendique avant tout une démarche et une approche permettant de renouveler la forme traditionnelle du concert « classique ». Il cherche pour cela à rendre accessible son répertoire en s’inspirant d’autres arts comme le théâtre, la littérature et la danse, et s’engage dans des actions de sensibilisation et de création pédagogiques. Depuis 2015, Libera me s’est produit dans le cadre des « Journées de Musiques anciennes » de Vanves (92), au Festival de Basse-Navarre « Orgue en Baigorri » (64), à l’Ile-de-Ré (17), en Périgord ainsi que dans plusieurs villes de l’agglomération lyonnaise. Il poursuit actuellement sa formation en Master de Musique de chambre du CNSMD de Lyon.
> le site de l’ensemble Libera me

DUO DIMENSIONS

Helena Otero Correa, saxophone Eunji Han, piano

C’est en 2015 que Eunji Han et Helena Otero Correa se rencontrent et s’enthousiasment pour les nombreuses diversités sonores et expressives de l’ensemble saxophone-piano. Elles créent alors le Duo Dimensions. Chambristes passionnées, elles s’expriment d’une manière non seulement individuelle, mais aussi avec une forte connexion entre l’une à l’autre.
Le Duo s’attache aux répertoires du XXe et XXIe siècle, jusqu’à la musique d’aujourd’hui en collaborant avec des compositeurs. Il s’engage aussi dans la recherche de nouvelles formes d’expression et de différentes approches  du terme « concert ».
Eunji Han et Helena Otero Correa ont bénéficié des conseils de Jean-Denis Michat, Laetitia Bougnol et Yannick Callier au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon.
Actuellement, elles se perfectionnent au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon en Master de musique de chambre et se perfectionne auprès de Sergio Menozzi, Franck Krawczyk et Dana Ciocarlie. Elles ont aussi participé au “Labo Scènes ActuelleS” où elles ont eu le privilège de travailler avec Jean Geoffroy et Anne Martin. Le duo se développe pour former l’«Ensemble 5 Dimensions», lequel est soutenu par la fondation Nguyen Thien Dao en 2019. Elles se sont produites dans différentes salles en France comme au Festival Rencontre Sur-Mesure de Pralognan-sur-Vanoise, au Musée Dauphinois de Grenoble, Musée de la Révolution française de Vizille, Goethe-Institut de Lyon, à l’amphithéâtre de l’Opéra de Lyon, au Prieuré de Chirens, Petit Palais à Paris, ainsi qu’au Festival Martes Musicales d’Aldán en Espagne.
Elles sont finalistes du « Ysaye International Chamber Music Competition » à Liège (Belgique) et également lauréates de l’Association Jeunes Talents.
> facebook

haut de page