2021_WEB-La-Quinta-Pars 2021_WEB-Quatuor-Thalia-1-©Alexia-Winterhalter-(1) 2021-WEB_Trio-Šokas_master-musique-de-chambre-©Xinhui-Wang Duo Heredis © Martial Boudrant Lysis Duo-Pulsation mycelium 2021_WEB_duoIUS_master_musique-de-chambre Trio des lumières Duo Hsinka
 

Département Musique de chambre

Les ensembles en Master

Dans sa philosophie, le département attend des formations une forte implication, un engagement notamment dans la saison publique et une responsabilisation de chaque ensemble. Ces expériences permettent d’ouvrir les jeunes musiciens aux problématiques du monde professionnel et de les préparer à y faire face, tout en développant une expérience de médiation culturelle.

PROMOTION 2021-2023

La Quinta Pars, Quatuor ThaliaTrio Sokas, Duo Heredis

LA QUINTA PARS

Lucas Alvarado et Haruna Nakaie, viole de gambe
Fanny Goubault, violon baroque
Ondrej Hanus, flûte à bec
Morgan Marquie, luth

Les musiciens de La Quinta Pars se sont rencontrés lors de leurs études au Département de Musique Ancienne du CNSMD de Lyon. Depuis 2017, l’ensemble se consacre à une restitution historique, dynamique et créative d’un patrimoine musical méconnu et fascinant hérité d’illustres musiciens de l’Europe du XVIe siècle. A l’image des tableaux de la Renaissance, représentant des musiciens concertant avec des instruments de familles différentes, c’est au moyen d’un mélange varié d’instruments anciens que nous tentons de redonner vie aux accords mélodieux ayant fait vibrer l’âme des acteurs de cette société humaniste. Luth, violon, violes de gambe et flûte à bec réunissent une diversité de timbres apportant un contrepoint clair et une large étendue sonore, soulignant l’intensité expressive d’œuvres polyphoniques aux textures sonores contrastées. En travaillant exclusivement sur des fac simile (copie de sources musicales imprimées au XVIe siècle), nous avons fait le choix de nous imprégner au mieux des conditions d’interprétation des musiciens de cette époque: chaque musicien joue sa partie à partir d’une notation brute qu’il ornemente et transforme en fonction d’un savoir-faire spécialisé. Ainsi, nous adoptons une démarche interactive et relativement imprévisible, au service d’une spontanéité nouvelle dans l’interprétation de la Musique de la Renaissance. Depuis 2019, l’ensemble se produit régulièrement en région lyonnaise ainsi que dans le cadre de festivals de Musiques Anciennes en France et à l’étranger (Mars en Baroque, Besançon-Montfaucon, St. Wenceslas Music Festival, Musique des terres de la Couronne de Bohême…).

QUATUOR THALIA

Ida Zurfluh, violon 1
Camille Manaud-Pallas , violon 2
Pierre Courriol, alto
Esther-Hélèna Richard, violoncelle

Fondé en 2017, le Quatuor Thalia réunit quatre jeunes instrumentistes des conservatoires supérieurs européens (Bâle, Amsterdam, Strasbourg, Paris). Le quatuor a rapidement eu l’occasion de se produire dans de grandes salles françaises comme la Philharmonie lors des Concerts Prélude à l’Orchestre de Paris ainsi qu’à l’Auditorium de Flaine lors du festival Musique à Flaine. En 2018, le quatuor a également joué pour la cérémonie d’hommage national rendu à Simone et Antoine Veil lors de leur entrée au Panthéon. Après une année d’interruption due à leurs études et à la crise sanitaire, les quatre musicien et musiciennes sont heureux de se retrouver et de pouvoir reprendre leur travail de musique de chambre. Suivant les conseils de grands quatuors tels que les quatuors Danel, Ysaÿe, Hagen, Belcea et Volta, le Quatuor Thalia a décidé d’approfondir sa recherche musicale et artistique afin de se spécialiser dans le répertoire du quatuor à cordes qu’il a à cœur de promouvoir avec sincérité. En septembre prochain, le quatuor poursuivra son travail en cycle de Master spécialisé, auprès de Yovan Markovitch au CNSMD de Lyon et de Rainer Schmidt à la Musik-Akademie de Bâle.

TRIO ŠOKAS

Lucas Henry, violoncelle
Stasys Makstutis, clarinette
Gautier Michel, piano

Le Trio Šokas nait en 2016 de la rencontre de trois musiciens du Conservatoire national supérieur de musique et danse de Lyon : Gautier Michel, Stasys Makštutis et Lucas Henry.
Leur amitié, leur désir de jouer ensemble et leur volonté d’explorer le répertoire du Trio pour clarinette, violoncelle et piano les invite à constituer cette formation originale qui prendra le nom de « Šokas » (« choc »).
Le trio a l’occasion de se produire sur de nombreuses scènes en France. Ils font notamment activement partie de la vie culturelle de Lyon et s’investissent fréquemment dans des actions de médiation en milieu scolaire ou hospitalier. Ils font également partie de la programmation 2020/2021 de l’association « Jeunes talents » à Paris.

DUO HEREDIS

Marwane Champ, violoncelle
Maud Le Bourdonnec, piano

Marwane Champ et Maud Le Bourdonnec se rencontrent en 2014 au Conservatoire Régional de Lyon au sein de la classe de musique de chambre de Yannick Callier, initialement en formation de trio avec Joseph Pernoo. Mais ce n’est que quelques années plus tard, après des licences musicales en France et en Suisse, que Maud et Marwane se retrouvent au Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon et forment le Duo Heredis. Aujourd’hui étudiantes en master de musique de chambre dans cette même institution, elles bénéficient des conseils de professeurs tels que Fabrice Bihan, Yovan Markovitch, Franck Krawczyk, Dana Ciocarlie et Agnès Sulem. Leur nom, Heredis, met l’accent sur la notion d’héritage : musical, culturel, sociétal et humain. Cette notion se traduit par leur attachement aux musiques traditionnelles du monde dans lesquelles elles puisent leurs idées de programme mais aussi aux musiques savantes et aux autres arts : littérature, peinture et art chorégraphique plus particulièrement. Plusieurs valeurs façonnent l’identité de leur duo, telles que le partage, l’authenticité et bien sûr l’amitié. Également l’attachement à la tradition comme à la modernité : elles affectionnent toutes deux la forme traditionnelle du récital et ont pu la vivre notamment en 2020 lors d’un récital jardin des jeunes talents au festival Musicales en côte chalonnaise, dirigé par Romain Leleu. Mais il est tout aussi important pour elles de sans cesse explorer de nouveaux horizons, autant dans les lieux de représentations que dans l’élaboration de programmes et de projets. Ainsi, les deux musiciennes ont pu accompagner un spectacle de danse sur la scène de l’Auditorium de Lyon, ou encore tourner un reportage en partenariat avec l’école supérieure « la CinéFabrique ». Elles sont également à l’origine de « Ma ville s’anime », une initiative mêlant musique, théâtre, histoire, peinture… avec pour but la continuité du spectacle vivant en période de crise sanitaire. Elles sont programmées pour la saison 2021-2022 de l’association Jeunes Talents.

PROMOTION 2020-2022

Quatuor Lysis, Duo Pulsation, Quatuor Mycélium, Duo Ïus 

QUATUOR LYSIS

Charline Steffann, Ayaka Ishiwatari, violons
Clément Hoareau, alto
Perrine Delporte, violoncelle

Formé en janvier 2019, les membres du quatuor suivent les cours de leurs professeurs de musique de chambre Agnès Sulem (Quatuor Rosamonde) et Yovan Markovitch (Quatuor Danel) au sein du CNSMD de Lyon et obtiennent en avril 2019 une mention spéciale à leur examen de musique de chambre.
Cela leur permet de décrocher une bourse pour participer au stage de Flaine en 2019 et 2020 et suivent ainsi les cours de Yovan Markovitch, Luc-Marie Aguera et Noémie Bialobroda. Ils ont également l’occasion de suivre des masterclass avec Jean Sulem (Quatuor Rosamonde) et Pierre Colombet (Quatuor Ébène). Ils intègrent le master de musique de chambre au CNSMD de Lyon en 2020. Ils participent à des concerts de médiation auprès du festival Musethica, jouent également au festival de Chaillol en décembre 2020 et au festival des Nuits Romantiques en octobre 2021.
Très motivés et curieux, ils tiennent à aborder toutes les esthétiques, notamment cette année au sein de leur résidence de formation professionnelle en quatuor à cordes en collaboration avec l’Opéra de Lyon | Opéra Underground et avec le parrainage du violoncelliste Vincent Ségal ; et s’impliquent dans cette formation en parallèle de leurs cursus individuels.
Leurs professeurs respectifs sont Marc Danel (classe de violon), Françoise Gnéri (alto) et Anne Gastinel (violoncelle).

DUO PULSATION

Adrienne Auclair, violoncelle et Adrien Irankhah, piano

Le duo Pulsation, composé du pianiste Adrien Irankhah et de la violoncelliste Adrienne Auclair naît au CNSMD de Lyon en 2018. Dès le début de leur cursus instrumental, ils se passionnent tous les deux pour la musique de chambre. De son coté, Adrienne obtient le 1er prix du concours Bellan en musique de chambre en compagnie du violoniste Houcheng Kian tandis qu’Adrien multiplie les expériences de concerts avec des formations diverses, à Paris (Philarmonie – Cité de la Musique), Lyon ou encore Bruxelles. C’est lors d’une masterclass qu’ils ont pour la première fois l’occasion de jouer ensemble, afin de confronter leurs points de vus musicaux. Un lien particulier se créé alors et ils sont invités à se produire ensemble pour plusieurs occasions (anniversaire du Mozarteum de Lyon, ou à Paris lors des concerts de la saison de l’association Piano con moto…). Suite à une année de travail, ils rentrent en 2020 en cursus de master de musique de chambre au CNSMD de Lyon. Afin d’enrichir leur répertoire ainsi que leur ouverture à différentes époques de l’histoire de la musique, ils travaillent auprès des professeurs du département de musique de chambre comme Dana Ciocarlie, Fabrice Bihan ou encore, Yovan Markovitch.

Voir sur Instagram

QUATUOR MYCÉLIUM

Minori Deguchi, Sophie Pieraggi, violon baroque
Jeanne-Marie Raffner
, alto
Maguelonne Carnus-Gourgues
, violoncelle baroque

Formé en 2017, le Quatuor Mycélium est né d’une rencontre entre quatre étudiantes du CNSMD de Lyon, passionnées de musiques anciennes et partageant la même envie de jouer le répertoire classique et romantique sur instrument d’époque.
Notre ensemble est animé par le désir de proposer au public une interprétation « historiquement informée » (pourtant plus vivante que jamais!), de faire partager et briller les musiques des XVIIIe et XIXe siècles, tout en restant au plus proche des sources originales.
Notre recherche esthétique et sonore s’appuie sur la connaissance des traités d’époque et l’utilisation des manuscrits, plaçant ainsi l’interprétation historique au cœur de notre travail. Le choix des instruments (instruments et archets de facture ancienne, cordes en boyaux), d’une musicalité et d’un état d’esprit adaptés à la période de composition de l’œuvre, nous amène à la redécouverte des textures sonores de l’époque.
En 2020, notre quatuor intègre le master de musique de chambre du CNSMD de Lyon. Ce cursus nous donne la chance d’être suivies par des professeurs tels qu’Odile Édouard, Emmanuel Balssa au sein du département de musique ancienne, ainsi qu’Agnès Sulem et Fabrice Bihan au sein du département de musique de chambre.
Dans une volonté d’élargir nos horizons et d’enrichir notre vision artistique, nous participons à de nombreuses masterclass données par des chambristes issus de toutes les traditions musicales, du baroque au contemporain (London Haydn Quartet, Erich Höbarth, Quatuor Mosaïques ; Frédéric Aurier, Quatuor Béla ; Xavier Gagnepain, Quatuor Rosamonde… ou encore Julien Chauvin, du Concert de la Loge et Hidemi Suzuki).
Portées par cette démarche philosophique et musicale, nous avons à cœur de toucher un public le plus diversifié possible.

Voir sur Facebook, Instagram, Youtube

DUO  ÏUS

Ayami Inokawa, Ryo Nakajima, saxophones

Le Duo Ïus est composé de deux saxophonistes japonais, Ayami Inokawa venant de Kyoto et Ryo Nakajima originaire de Tokyo.
Ils se rencontrent au Japon puis approfondissent leur travail en duo à partir de 2019 à Paris.
Passionnés par la création d’aujourd’hui et la musique contemporaine, ils ont pour objectif de développer le répertoire des duos de saxophone.

PROMOTION 2018-2020

Trio des Lumières Duo Hsinka

TRIO DES LUMIÈRES

Tianren Xie, violon Florent Dartinet, violoncelle Hugo Philippeau, piano

Le trio des Lumières s’est constitué en octobre 2017. Il est formé par le violoniste Tianren Xie, le violoncelliste Florent Dartinet et le pianiste Hugo Philippeau, tous trois étudiants au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon, ville des Lumières. C’est en référence à cette magnifique cité et métropole que le trio a trouvé son nom. Cette jeune formation a déjà fait ses preuves, se produisant lors de plusieurs concerts. En 2018, elle entre en Master de musique de chambre au CNSMDL et se perfectionne auprès de Dana Ciocarlie, Frank Krawczyk, Yovan Markovitch et Agnès Sulem.

DUO HSINKA

Shan-Hsin Chang, violon Kanami Nishimoto, piano

Fondé en 2016 par le violoniste taïwanais Shan-Hsin Chang et la pianiste japonaise Nishimoto Kanami, le duo Hsinka se forme auprès de Marc Danel et de Yovan Markovitch, tous deux membres du Quatuor Danel, au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon. Il bénéficie également des conseils de Dana Ciocarlie et de Laurence Ketels. Il se produit régulièrement dans plusieurs salles de la région lyonnaise et en Île-de-France et participe à des actions d’éducation culturelle en donnant notamment des concerts dans des maisons de retraite. Nourri par une curiosité artistique commune qui s’ouvre sur de bien nombreux domaines, les membres de ce duo participent à des formations organisées par le Global Music Exchange Company de Sally Dessange et aux Rencontres Musicales de Chaon, au Festival International de Casalmaggiore en Italie avec Nai-Yuan Hu (1e prix du concours Reine Elisabeth en 1985, fondeur de Taiwan Connection). Le Duo Hsinka a été invité, entre autres, à la saison de l’Association du Centre Chostakovich à Paris. Les compositeurs russes et français occupent une place de choix dans le répertoire des Hsinka. Ils interprètent régulièrement les sonates pour violon et piano de Beethoven tout en s’ouvrant au répertoire contemporain.

haut de page

Compléments

Webinaire avec Pierre Barrois

Directeur de l'Orchestre Français des Jeunes, Pierre Barrois est l'invité du CNSMD Lyon mercredi 17 mars à 18h30, dans le cadre du Passeport CHEL[s], Acteurs des transitions.

MERCREDI 17 MARS – 18H30
Webinaire avec Pierre Barrois, directeur de l’Orchestre Français des Jeunes

Transition de l’art et art de la transition

La crise sanitaire en cours et la prise de conscience environnementale qui l’accompagne nous font pressentir que le monde tel qu’il va est déjà en transition. Mais cette transition, qui sera ce que nous en ferons, ne doit pas s’accomplir sans les artistes. C’est pourquoi les former aux grands enjeux de demain est une tâche fondamentale, à la fois pour les préparer à exercer leur passion dans un monde changeant et pour les aider à nous construire un imaginaire enviable.

Ce webinaire est ouvert aux étudiant·es et personnels des écoles membres du CHEL[s], Collège des Hautes Etudes Lyon Sciences, dans le cadre du Passport CHEL[s], Acteurs des transitions.

Inscription obligatoire ici

 

en savoir plus