danse Sarah Lowicki CNSMD18 Sarah Lowicki
 

Enseignement danse

En pratique

La formation diplômante au Certificat d'Aptitude danse, proposée par le CNSMD de Lyon, évolue afin de répondre aux nouvelles exigences de l'arrêté du 06/01/17 qui définit ce diplôme au niveau I.
Le CA de professeur de danse devient un diplôme de 2ème cycle d'études supérieures en danse.

Le nouveau référentiel métier sert de base pour repenser la formation au regard de l’évolution du métier.
Cette nouvelle formation s’inscrit donc à la pointe des actions de formation professionnelle continue, puisque l’établissement devra à la fois être habilité par le ministère de la Culture et de la Communication et s’inscrire dans une démarche qualité auprès des Organismes Paritaires Collecteurs Agréés.

Formation diplômante au certificat d’aptitude danse

Conditions

L’accès à la formation se fait sur concours. Chaque promotion regroupe au maximum 21 stagiaires.
Pour postuler au concours de recrutement, il faut être  titulaires du DE ou bénéficiaire de la dispense pour renommée particulière ou pour expérience confirmée dans la discipline et pouvoir justifier de 3 années d’expérience professionnelle dans la discipline dont au maximum 1 an comme enseignant.

L’expérience professionnelle d’interprète est attestée soit par l’emploi au sein des institutions de production et de diffusion, soit par l’affiliation au régime d’assurance chômage des artistes du spectacle.

Il n’y a pas de limite d’âge.

Concours

Après instruction des dossiers, les candidats sont convoqués aux épreuves suivantes devant un jury :

1)   une épreuve écrite de type commentaire de texte de 3 h
2)   une épreuve pratique de 30 min
3)   un entretien de 20 min

Le commentaire de texte d’une durée de 3 heures porte sur un sujet d’ordre général. Il permet au jury d’apprécier l’organisation de la pensée du candidat ainsi que ses capacités d’expression, d’argumentation et de compréhension à partir d’une source écrite.

La partie pratique se déroule de la manière suivante :
> Le candidat enseigne à un élève danseur mis à disposition une composition personnelle ou un extrait de répertoire. La finalité de cette épreuve n’étant pas la réalisation complète de cette danse, mais bien les moyens mis en oeuvre dans cette transmission. Le candidat devra obligatoirement se munir des supports musicaux de son choix afin d’enrichir cet enseignement.
> L’entretien :  la motivation et l’implication du candidat est fortement questionnées afin d’optimiser cette sélection. En effet, une analyse de son expérience est nécessaire, pour aborder un travail de recherche permettant une évolution réelle des compétences de la personne.

Être stagiaire

Promo 8 (2018-2020)

De juillet 2018 à mai 2020 sous forme de sessions pendant les vacances scolaires (zone Lyon). Puis, rendu du mémoire et soutenance dans les mois suivants.

Dates de pré-inscriptions : du 31 août au 30 septembre 2017
Inscription : renvoi du dossier avant le 13 novembre 2017 (cachet de la poste faisant foi)

Modalités de concours d’entrée :
- épreuve écrite (4h)
- épreuve pratique (30 min)
- entretien (30 min)

Dates du concours entrée
- écrit le lundi 26 février 2018 (4h d’épreuve au CNSMDL)
- examen pratique et entretien, entre le lundi 9 et le samedi 21 avril 2018 (½ journée au CNSMDL)

(sous réserve d’habilitation)

Tarifs indicatifs appliqués en 2016 et susceptibles d’être modifiés

- droit d’inscription au concours d’entrée  : 87 €
- droit d’inscription à la formation : 500 €
- médiathèque : 23 €

Coût pédagogique : entre 2940 € et 4900 €
Une prise en charge par les organismes collecteurs (AFDAS, UNIFORMATION, FONGECIF, AGEFOS …) doit être sollicitée.
Une convention de formation professionnelle continue sera établie entre le CNSMD et le partenaire financier.
Pour ceux qui ne bénéficient d’aucune prise en charge, prendre contact avec Corine Duval Métral
au 04 72 19 26 85

Niveau linguistique
Une bonne pratique de la langue française est requise pour suivre les divers enseignements de la formation. Le stagiaire devra rédiger et soutenir un mémoire en langue française.

Hébergement
Les stagiaires doivent envisager individuellement leur hébergement. Le secrétariat de la FDCA danse met à disposition une information sur des offres les moins onéreuses.

Equipements et services :
Le CNSMD de Lyon met à disposition des stagiaires :
-   un restaurant (dans la limite des jours ouvrables) repas : 5,24 €
-   une médiathèque
-   des studios de danse en accès libre pendant les sessions

Enseignement

L’enseignement est différencié en fonction des options afin de respecter les spécificités ; et dans un souci d’enrichissement, des regroupements sont organisés chaque fois que cela peut être bénéfique.
L’enseignement des différentes matières est dispensé par des formateurs issus de milieux variés, afin de permettre aux stagiaires d’approfondir leur réflexion, grâce à une confrontation des points de vue.

La formation s’organise autour d’un programme d’œuvres chorégraphiques répertoriées dans les 3 disciplines : classique, contemporain et jazz (par le biais de la vidéo). Ce programme constitue la colonne vertébrale de la formation.
La pédagogie de la danse est envisagée comme nécessairement enrichie de sa propre histoire, de son patrimoine ainsi que de la dynamique créative. L’élève qui est au centre de cette pédagogie pourra ainsi accéder à une culture chorégraphique en s’appropriant les œuvres lors d’ateliers innovants.
Dans cette perspective ambitieuse, différentes matières sont enseignées : pédagogie et didactique de la danse, histoire de la danse et culture chorégraphique, répertoire, composition chorégraphique et musicale, musique, sciences de l’éducation, histoire de l’art, analyse de l’œuvre chorégraphique, esthétique, philosophie, Analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé (AFCMD), techniques de scène, vidéo, analyse de l’image vidéo, méthodologie, travail en équipe, information juridique et connaissances des institutions.

Stages

L’enseignement est assorti de stages d’observation et de mise en situation pédagogique mis en place par le CNSMD de Lyon qui prennent en compte, dans la mesure du possible, la diversité géographique de chacun.

2 types de stages sont proposés :
- dans un conservatoire, ou un centre public ou privé d’enseignement de la danse pour un durée minimale de 70 h.
Ce stage encadré par un tuteur rémunéré par le CNSMD, permet au stagiaire de s’immerger dans un lieu d’enseignement et de participer activement à l’enseignement, d’envisager la vie d’un élève dans un établissement mais aussi de bénéficier d’un retour individuel par le tuteur sur son propre travail pédagogique.
- dans un Centre Chorégraphique National (CCN), un opéra, un lieu de diffusion, un festival, une compagnie de danse, un centre ressource pour la danse, un établissement d’enseignement. Le stagiaire y est observateur, des pratiques liées à la danse. Durée de 40 h maximum.

organisation des formations

Les candidats inscrits au concours d’entrée en formation sont accompagnés par le bureau de la FDCA DANSE pour effectuer les démarches de prise en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue bien amont des résultats d’admission. En effet certains organismes établissent les prises en charge un an à l’avance.
Des conventions sont réalisées entre le CNSMD de Lyon et les organismes collecteurs : AFDAS, AGEFOS, FIF/PEL, FONGECIF, UNIFORMATION…
D’autres organismes publics : PÔLE EMPLOI, mairie, conservatoire, région…

Validation

L’évaluation des études, qui conduit à la délivrance du Certificat d’Aptitude (CA) aux fonctions de professeur de danse, est établie à partir d’une évaluation continue et d’une évaluation finale.

L’évaluation continue = 50 % de la note totale

L’évaluation continue se compose de 4 notes :
- pour l’ensemble des modules, une note unique est attribuée par l’équipe pédagogique. Elle est la synthèse des différentes observations, évaluations et notes données tout au long de cette formation (coefficient 4).
- le stage de mise en situation pédagogique est évalué par le coordonnateur à partir des observations du ou des tuteur(s)  (coefficient 3).
- la période d’observation des pratiques artistiques est évaluée par le coordonnateur à partir d’un compte rendu tenu par le stagiaire (coefficient 1).
- un mémoire personnel de recherche élaboré par le stagiaire, fait l’objet d’une soutenance d’une durée de 30 minutes, en présence des stagiaires et de formateurs (coefficient 3).

L’évaluation finale = 50 % de la note totale

L’évaluation finale se déroule devant un jury extérieur et comporte plusieurs épreuves :
- un cours technique accompagné par un musicien, d’une durée de 40 minutes (coefficient 2,5).
- un autre cours technique pour un niveau différent, accompagné par un musicien, d’une durée de 40 minutes (coefficient 2,5).
- pour les candidats en jazz et contemporain, un atelier pour l’un ou l’autre niveau au choix du jury qui pourra aussi bien prendre la forme d’un travail d’improvisation, de composition, d’approche du répertoire, d’une durée de 30 minutes (coefficient 2).
- un entretien de 20 minutes (coefficient 1).
- une épreuve orale d’analyse de vidéo : le stagiaire choisit parmi les œuvres au programme, un extrait d’une vidéo de danse (maximum 5 minutes), il  l’analyse télécommande à la main, afin de relier pleinement son commentaire à l’image et au mouvement.
Il s’appuie sur les notions de culture chorégraphique, d’esthétique et souligne la relation musique/danse. Il propose oralement une application pédagogique possible. Durée 40 minutes (coefficient 3).

haut de page

Compléments

Retrouvez

Les "indispensables" de l'étudiant ci-dessous, en téléchargement :