Davy Brun LAK2
 

Le jeune ballet

Diffusion 2020

Chaque saison, des chorégraphes de renommée internationale et de jeunes créateurs/trices sont invité(e)s à faire danser le Jeune Ballet du CNSMD de Lyon.

Ils sont ainsi confrontés à une grande diversité de courants et d’univers chorégraphiques.

contemporain1

Femmes chorégraphes

Le programme des œuvres présentées par le Jeune Ballet couvre un large champ d’écritures offrant un regard multiple sur les techniques classiques et contemporaines qui s’enrichissent et se complètent, un véritable coup de projecteur sur les différents modes de composition chorégraphiques et systèmes créatifs s’y rattachant.
La venue du Jeune Ballet dans une ville, un théâtre, une université, un festival est aussi l’occasion de rencontres avec les publics et de programmer des actions de médiation culturelle et de sensibilisation à l’art chorégraphique, à imaginer et construire ensemble.

Le programme 2020 du Jeune Ballet du CNSMD de Lyon propose l’originalité mêlée au classique et contemporain, au répertoire et aux créations, afin de faire découvrir au public des sensibilités différentes à travers 5 femmes chorégraphes :

Xenia Wiest, création classique
Anne Martin : création contemporaine
Sharon Eyal  : Bill
Carolyn Carlson : If to Leave Is to Remember
Sasha Waltz : Fantasie

Jeune Ballet du CNSMD de Lyon
Davy Brun
, directeur artistique et des études chorégraphiques
Gaëlle Communal Van Sleen, maître de ballet

Xenia Wiest

D‘origine russe, Xenia Wiest s’établit en Allemagne et se forme à l’Académie de danse Braunschweig, puis à l’école John Cranko de Stuttgart. Engagée par le Deutsch Oper de Berlin, le Görlitz Theater, puis par le Staatsballett Berlin, elle travaille le répertoire classique et les œuvres de Balanchine, Béjart, Bigonzetti, Preljocaj, Goecke. Depuis 2005, elle créée pour le Staatsballett Berlin et de nombreux galas. Sa pièce To Be Continued créée au Komish Oper de Berlin a remporté le 1er Prix du concours des jeunes chorégraphes en 2016.

Just before now / Xenia Wiest

Sharon Eyal

Née à Jérusalem, Sharon Eyal danse avec la Batsheva Dance Company pendant plus de 17 ans. Directrice artistique adjointe de 2003 à 2004 et chorégraphe en résidence de 2005 à 2012, c’est sa pièce poétique Lovequi fait reconnaître ce talent au langage unique et très personnel. Sa compagnie L-E-V (cœur en hébreu) est l’aboutissement de ses chorégraphies à la précision expressive avec Gai Behar, sur la musique originale d’Ori Lichtik. Sharon Eyal est lauréate de nombreux prix dont celui pour les jeunes créateurs en danse du ministère de la Culture 2004 et le prix Landau 2009 pour les arts de la scène dans la catégorie danse. En 2008, elle est choisie comme artiste au sein de la Fondation culturelle d’excellence d’Israël.

Half life / Sharon Eyal

Anne Martin

Elle étudie la musique au Conservatoire de Lausanne et la danse à l’école de Rosella Hightower à Cannes. Engagée au Ballet du Grand Théâtre de Nancy, Anne Martin rejoint Pina Bausch à Wuppertal et devient soliste du Tanztheater (1979-1991). Elle participe à des créations et reprend le rôle de Pina Bausch dans Café Muller. Parallèlement, elle pratique l’improvisation, le chant de rue (Fréhel), le chant traditionnel (Sicile, Corse) et propose ses propres compositions. Professeur invité à l’Université de Claremont (Californie) ou à la Ménagerie de Verre à Paris, elle enseigne au CNSMD de Lyon depuis 2003.
Anne Martin chorégraphie pour le théâtre, l’opéra, en résonance avec les œuvres de la Biennale d‘Art Contemporain de Lyon, et de la Biennale Musique en Scène. Elle participe aussi avec les étudiants danseurs du CNSMD à de nombreuses créations.

Notte dell’introduzione all’oscuro / Anne Martin

Carolyn Carlson

Née en Californie, Carolyn Carlson est une nomade. De la baie de San Francisco à l’Université d’Utah, de la compagnie d’Alwin Nikolais à New York à celle d’Anne Béranger en France, de l’Opéra de Paris au Teatrodanza La Fenice à Venise, du Théâtre de la Ville à Helsinki, du Ballet de l’Opéra de Bordeaux à la Cartoucherie de Paris, de la Biennale de Venise à Roubaix, elle est une voyageuse toujours en quête de développer et faire partager son univers poétique.Héritière des conceptions du mouvement, de la composition et de la pédagogie d’Alwin Nikolais, elle signe en 1972, avec Rituel pour un rêve mort, un manifeste poétique qui définit une approche de son travail jamais démenti : une danse tournée vers la philosophie et la spiritualité. Au terme « chorégraphie », Carolyn Carlson préfère celui de « poésie visuelle » qui donne naissance à des œuvres témoins de sa pensée et à une forme d’art complet, au sein de laquelle le mouvement occupe une place privilégiée.

If to Leave Is to Remember / Carolyn Carlson

Sasha Waltz

Chorégraphe allemande qui fait danser le corps et l’esprit, Sasha Waltz fonde à Berlin avec Jochen Sandig, la compagnie Sasha Waltz & Guests et crée une œuvre fondatrice Travelogue I – Twenty to Eightqui marque le début de sa première trilogie de post-danse-théâtre. En 1996, elle ouvre, toujours avec Jochen Sandig, le théâtre Sophiensaele à Berlin.
Sa reconnaissance internationale date de sa seconde trilogie composée autour du thème du corps avec les pièces KörperS, et noBody. Codirigeant de 1999 à 2004 la Schaubühne am Lehniner Platz de Berlin avec le metteur en scène Thomas Ostermeier, elle chorégraphie Roméo et Juliette pour le Ballet de l’Opéra de Paris et sera désignée chorégraphe de l’année par le magazine Ballet-Tanz. En 2009, la compagnie Sasha Waltz & Guests présente Dialoge 09 – Neues Museumau Neues Museum de Berlin. Sasha Waltz a reçu les insignes d’officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres en 2009.

Fantasie / Sasha Waltz

Éducation artistique et culturelle

Le programme des œuvres présentées par le Jeune Ballet couvre un large éventail de systèmes créatifs et propose une réflexion sur le classique et le contemporain ainsi que sur les différents modes de composition chorégraphique s’y rattachant. Ces techniques se complètent, s’enrichissent.

Cours et ateliers de danse Les contenus des cours et ateliers sont définis en partenariat avec la structure d’accueil, selon le public visé.

Cours de danse Des cours classiques ou contemporains sont organisés. Au programme : échauffement du corps, placement, précision du mouvement, travail sur les notions d’énergie, d’espace, de temps …

Ateliers d’esquisse chorégraphique Ces ateliers ont pour objectif une pratique autour des notions d’improvisation, de mémorisation et de construction de cellules chorégraphiques. Les cours et ateliers sont assurés par le maître de ballet.

Lectures – Démonstrations Les lectures démonstrations sont ouvertes à tous les publics (professeurs de danse, élèves des écoles de danse, scolaires, amateurs…). Présentation d’extraits de différentes œuvres qui composent le spectacle du jeune ballet, elles ont pour objectif d’instaurer un dialogue avec le public.

Conférences sur l’histoire de la danse Animées par le professeur d’histoire de la danse du Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon, ces conférences ont pour but de donner des clefs de lecture chorégraphique à un large public. Leurs contenus sont déterminés avec le lieu d’accueil, en fonction des besoins.

Conditions de diffusion

Conditions financières

Coût de la cession du spectacle : en fonction du type de lieu et d’intervention, nous contacter
Nombre de personnes en tournée : 20 danseurs maximum, 1 maître de ballet et  2 techniciens
Prise en charge directe par la structure d’accueil :
Transports aller-retour au départ du CNSMD de Lyon. Selon les distances : car, SNCF seconde classe, avion…
Défraiement 2 repas par jour et par personne, restauration dans les loges
Hébergement  : en hôtel ** minimum avec petit-déjeuner (danseurs en chambres doubles ou + et accompagnateurs et techniciens en chambres simples).
Technique : 2 techniciens (son et lumière), intermittents du spectacle, à hauteur de 250€ brut par jour et par technicien.

Contacts

Davy Brun Directeur des études chorégraphiques par intérim
04 78 28 34 34 / 07 60 73 64 04
davy.brun@cnsmd-lyon.fr

Nicolas Crosio Chargé de diffusion
04 72 19 26 61 / 06 70 32 13 63
nicolas.crosio@cnsmd-lyon.fr

Les salles où le Jeune Ballet s’est déjà produit

Amphithéâtre Culturel de l’Université Lyon 2 (Résidence de création) – Auditorium des Ateliers des Arts du CRD du Puy-en-Velay – Auditorium Kosma du CRR de Nice – L’Autre Scène à Vedène (84) – Théâtre Astrée de Villeurbanne (69) dans le cadre du Festival Chaos Danse – Théâtre de la Maison du Peuple à Millau (12) – Espace Montgolfier à Davézieux (07) – Théâtre de Valence (26) dans le cadre du festival Danse au Fil d’Avril – Pôle Culturel Camille Claudel à Sorgues (84) – Maison de la danse à Lyon 8e – Opéra National de Lyon – Opéra Théâtre de Saint-Étienne – Le Dôme Théâtre d’Albertville – L’Arc Scène Nationale du Creusot – Le Toboggan de Décines – Théâtre de Fontainebleau – Théâtre de Vénissieux – Théâtre Armand de Salon-de-Provence – Maison des Allobroges (74) – Le Croiseur de Lyon – L’embarcadère à Montceau-les-Mines – Musée des Beaux Arts de Lyon – Rencontres chorégraphiques de Carthage et Tunis – Les Treize Arches, Brive-la-Gaillarde (19)

 

haut de page