Emilie Girard-Charrest

Saison passées | saison 2017 - 2018

Séminaire de Recherche

Conférence/recherche/colloque

Jeudi 18 janvier
11:00 - Salle d'Ensemble
3, quai Chauveau
Lyon 9e
04 72 19 26 61
Gratuit

Présentation de travaux de doctorants

Alain Poirier, coordination

Emilie Girard-Charest (doctorante en composition)

D’une écriture ergonomique des langages microtonaux au violoncelle : les exemples de Herz (2002) d’Enno Poppe et d’Inside (2008) de Cecilia Arditto.
Dans le cadre de son doctorat portant sur le développement d’une écriture ergonomique de la microtonalité au violoncelle, Émilie Girard-Charest mettra en relation les œuvres de deux compositeurs contemporains ayant des points de vue distincts sur la question : Enno Poppe et Cecilia Arditto. Chez Poppe, la microtonalité est ultrachromatique (l’octave est divisée en 24 quarts de tons égaux), ce qui pose notamment le problème de l’adaptation des doigtés à de plus petites subdivisions que le demi-ton, alors qu’Arditto s’intéresse au spectre qu’elle aborde à partir de la disposition physique des harmoniques sur le manche de l’instrument.

Jeanne Maisonhaute (doctorante en violoncelle)

Le violoncelle hybride. Enjeux, réflexion sur le développement d’un nouvel instrument dans la création musicale au xxie siècle
À travers un nouvel instrumentarium, les « TanaInstruments » ( conçus en collaborations avec le compositeur Juan Arroyo, le luthier Lucas Balay d’après le concept du chercheur Adrien Mamou-Mani), les trois premiers quatuors à cordes hybrides ( Smaqra de Juan Arroyo janvier 2015, Clusterfuck de Remmy Canedo juin 2016, Dissidence 4 de Christophe Havel novembre 2016) interrogent l’écriture pour quatuors à cordes au xxie siècle. Comment la lutherie évolue au service d’une idée musicale et comment ces instruments de par leurs qualités propres, ont-ils pu s’intégrer dans l’univers musical de chaque compositeur : transformés en instruments chimériques pour le réalisme sonore de Juan Arroyo, comme espaces sonores virtuels mouvants dans Clusterfuck de Remmy Canedo et comme supports à une nouvelle grammaire sonore et gestuelle dans Dissidence 4 de Christophe Havel ?