COSTA-COQUELARD-C

Saisons passées | saison 2014 - 2015

Récital de master de Cécile Costa-Coquelard, alto

Épreuve publique de fin de cycles

Jeudi 18 juin
17:00 -



entrée libre

Les œuvres de ce récital interrogent la notion de tradition. Inspirées par la musique populaire ou témoins d’une école instrumentale, elles posent un principe d’égalité entre le clivage couramment admis entre « musique savante » et « musique populaire » en intégrant l’une à l’autre, soulignant ainsi la richesse et la diversité de notre culture européenne.

Jean-Marie Leclair : Sonate opus 12 n°5 à deux violes sans basse
I.  Allegro
II. Aria (Andante/Piu Allegro)
III. Allegro assai

Joaquín Turina : Scène andalouse pour alto solo, piano et quatuor à cordes
I. Crépuscule du soir

Béla Bartók : Concerto pour alto et piano (opus posth.)
II. Adagio religioso
III. Allegro vivace

Henri Vieuxtemps : Capriccio pour alto seul (opus posth.)
Lento, con molta espressione

Ninna Nanna (Sicile), enregistrement des Archives Ethnomusicologiques de l’Académie de Sainte Cécile, Rome 

Luciano Berio : Naturale, su melodie siciliane pour alto, voix enregistrée et percussion

Avec la chorégraphie Voci d’Anne Martin

Accompagnement par Chantal Cervoni-Lamarre, piano

Avec la précieuse participation de Sophie Mouson (alto), Chloé Elasmar (piano), Apolline Kirklar (violon), Antonia Roessler (violon), Lucie Arnal (violoncelle), Florent Duverger (percussion), Mathilde Besnard (danse), Loulou Carré (danse), Sarah Dunaud (danse), Jane Fournier-Dumet (danse), Chandra Grandjean (danse), Vera Gorbatcheva (danse), Grégoire Malandain (danse), Charlotte Mattei (danse), Lise Messina (danse), Tom Grand Mourcel (danse), Davide Pillera (danse) et Éléonore Pinet-Bodin (danse).

                                                                       


Après des études au CNRR de Nice où elle obtient ses DEM de violon et de formation musicale spécialisée, Cécile Costa-Coquelard poursuit à Brest une formation d’ingénieur en microbiologie. C’est à ce moment qu’elle se met à l’alto et obtient en 2010 son DEM au CRD de Brest. Une fois son diplôme d’ingénieur en poche, elle décide de se consacrer uniquement à sa pratique artistique. Elle intègre en 2011 le CNSMD de Lyon dans la classe de Christophe Desjardins et Fabrice Lamarre et obtient en 2013 son Diplôme National Supérieur de Musicien Professionnel.

Cécile a eu l’occasion de travailler avec Garth Knox, Jutta Puschammer, Hariolf Schlichtig et Françoise Gnéri. Invitée au 42ème Congrès International d’Alto de Porto en novembre 2014, elle a réalisé la création portugaise de La Main Noire d’Emmanuel Nunes aux côtés de Christophe Desjardins et Hugo Chenuet. À cette occasion, elle a également pu bénéficier des conseils de Bruno Giuranna.

Parallèlement à ses études, Cécile se produit au sein de plusieurs formations de musique de chambre et d’ensemble sur la région lyonnaise (Orchestre Symphonique Ose, Orchestre Symphonique Saint-Etienne Loire) et enseigne le violon, l’alto et l’ensemble à cordes sur la région brestoise depuis 2008. Elle a été nommée professeur d’enseignement artistique remplaçant en alto et violon au CRD de Quimper en 2014 -2015.

Cécile se consacre à des projets plus personnels depuis 2011. Dans le cadre du Festival Les Humanités (Quartz, Scène Nationale, Brest), elle a joué la 9ème Symphonie de Beethoven avec l’Ensemble Matheus (2012) et la Nuit Transfigurée de Schöenberg avec une création chorégraphique de Marion Ballester (2013). Elle a collaboré avec Ray Lema (jazz symphonique) au Festival du Bout du Monde (Finistère) à l’été 2013 et est invitée chaque année à se produire avec l’académie musicale du Festival Musique Cordiale (Var). Aux côtés de la classe de danse contemporaine de DNSPD2 du CNSMD de Lyon et de la chorégraphe Anne Martin, elle a exploré le lien danse/musique dans Naturale de Luciano Berio. Après plusieurs représentations cette année, cette création sera le point de départ d’un spectacle programmé pour la saison 2015-2016 à l’Astrée (Lyon).