© Blaise Adilon

Saison en cours | saison 2018 - 2019

Jean-Sébastien Bach : Du violon à l’orgue, les Sonates et Partitas à l’orgue

Musique ancienne

Jeudi 31 janvier
18:00 - Amphithéâtre Darasse
3, quai Chauveau
Lyon 9e
04 72 19 26 61
Gratuit

18h concert du département de musique ancienne

(restitution de l’atelier d’Yves Rechsteiner)
Troisième suite pour violoncelle : Prélude, Allemande
Daniel Trumbull, clavecin
Suite en BWV 1008 : Allemande
Yukari Ishikawa, clavecin
Courante, Sarabande
Maguelonne Carnus-Gourgues, violoncelle
Gigue
Yukari Ishikawa, clavecin
Première Sonate pour violon en BWV 1001
Adagio et fugue
Yukari Ishikawa, clavecin
Sicilienne et Allegro
Xavier Sichel, violon
Deuxième Partita pour violon, BWV 1004
Allemande et Sarabande
Maria Kaczmarek, clavecin
Courante et Gigue
Paul Monteiro, violon
Deuxième sonate BWV 1003
Adagio, Fuga, Andante, Allegro
Riho Terajima, clavecin

20h concert

avec la participation exceptionnelle de Yves Rechsteiner, orgue/clavecin & Odile Edouard, violon baroque
Sonate n°3, BWV 1005 : Adagio (orgue) / Fuga (orgue) / Largo (violon) / Allegro assai (orgue)
Extraits de la Partita n°1, BWV 1002 : Allemande (violon) / Son double (clavecin) / Courante (violon) / Son double (clavecin)
Partita n°3 BWV 1006 (orgue) : Prélude / Gavotte en rondeau / Bourrée / Gigue
Partita n°2 BWV 1004 (violon et clavecin) : Allemande / Courante / Sarabande / Gigue / Chaconne (orgue)

Back to Bach, l’art du ré-emploi

Ce festival autour de concerts, récitals, ateliers et séminaires de recherche, propose la redécouverte de la musique de Jean-Sébastien Bach sous toutes ses formes, des grands chefs-d’œuvre aux arrangements et transcriptions effectués par lui-même ou autres compositeurs-transcripteurs. A travers l’interprétation des étudiants, Jean-Sébastien Bach, curieux de tout ce qui pouvait enrichir son exceptionnelle inspiration, se redécouvre dans une version réactualisée.

Les Sonates et Partitas à l’orgue

Johann Sebastian Bach a laissé autant pour l’orgue que pour le violon des pièces qui sont considérées aujourd’hui comme des sommets musicaux, véritables pierres angulaires et incontournables du répertoire. Bien que les deux instruments soient d’une nature très différente, l’écriture de l’un semble avoir influencé l’autre.
Nous savons grâce à Forkel que Bach jouait lui-même ses pièces de violon au clavier. Grâce à la plume d’un disciple de Bach, nous avons plusieurs extraits des Sonates et Partitas en version pour orgue ou pour clavecin.
Ce programme met en regard des pièces pour orgue marquée par le style d’écriture du violon et des versions pour clavier de l’interprète de la première sonate et de la troisième partita.