Gilbert Amy

Saison en cours | saison 2016 - 2017

Journée d’étude
autour de Gilbert Amy

Conférence/recherche/colloque

Jeudi 8 décembre
10:00 - Salle Varèse
3, quai Chauveau
Lyon 9e
04 72 19 26 61
Gratuit

Alain Poirier, coordination

10h     accueil et introduction
Gilbert Amy : Jeux pour saxophone soprano (Sergio Menozzi)

Gilbert Amy compositeur (1)

Frank Langlois (CNSMDL) : Gilbert Amy et ses poètes
Max Dozolme (CNSMDL) : La Missa cum jubilo (1980)
Emmanuel Ducreux (CNSMDL) : Regards sur l’œuvre d’orgue de Gilbert Amy

11h30

Gilbert Amy, homme d’institutions

Jésus Aguila (université de Toulouse) : Le Domaine musical
Claire Laplace-Alain Poirier (CNSMDL) : Le Nouvel Orchestre Philharmonique
Claire Laplace (CNSMDL) : Gilbert Amy, directeur du CNSMD de Lyon

pause 

14h

Gilbert Amy : En harmonies pour harpe (Aurélie Bouchard)

L’inventeur de son

Philippe Gouttenoire (CNSMDL) : Images d’un monde visionnaire, musique de Gilbert Amy (Henri Michaux, 1964)
Laurent Pottier (Université de Saint-Etienne) : Une saison en enfer (1980)

Gilbert Amy compositeur (2)

Gilbert Amy : …d’un désastre obscur pour mezzo-soprano et clarinette (Jung Choa Wu, Sergio Menozzi)

Jean-Jacques Benaily (CNSMDL) : …d’un désastre obscur (1971)
Pierre Michel (université de Strasbourg) : D’un espace déployé (orchestre, 1972-1973)
Franck Krawczyk (CNSMDL) : Es-Praeludium (2006)

 

L’infini turbulent

Un parcours Gilbert Amy pour ses 80 ans

Figure emblématique de la modernité musicale, Gilbert Amy nous livre un catalogue d’œuvres variées qui s’inscrit dans l’histoire contemporaine, avec une expression très personnelle où la voix et le texte occupent une place de choix.

Ancien directeur du CNSMD de Lyon, Gilbert Amy, passionné de philosophie, de poésie, esthète amoureux des arts en général et de la peinture en particulier, a été l’élève de Darius Milhaud et Olivier Messiaen. Cet esprit précoce, admiratif de la seconde école de Vienne, est capable de ressentir aussi bien que d’exprimer la complexité d’une poétique visionnaire (Klee, Rimbaud, Michaux, Char, Deleuze, pour n’en citer que quelques-uns). Il est le témoin direct de Stravinsky, Varèse, Schaeffer, Xenakis et le disciple-compagnon de ce qui fut l’avant-garde la plus active des années 60, Boulez, Stockhausen…
Bien qu’auteur avant tout, c’est aussi un interprète — pianiste, chef d’orchestre — de la pensée musicale. Pédagogue et acteur social, il est à son tour le chef de file d’une nouvelle génération de compositeurs qui seront aussi joués.
Toutes les forces du Conservatoire (Atelier XX-21, départements de musique de chambre, claviers, voix et direction de chœurs) sont très heureuses de s’associer à ce parcours pour son 80e anniversaire, où une grande partie de son œuvre soliste, de musique de chambre et pour ensemble, sera donnée.
Cette rétrospective verra comme point d’orgue la Missa cum jubilo à entendre le 4 décembre à l’Auditorium de Lyon, sous la direction de François-Xavier Roth pour conduire l’Orchestre et les chœurs.
Nuit festive d’ombre et de lumière le 18 novembre, exposition des étudiants du département de culture musicale sur la durée de l’événement, master-classe publique et sa restitution en concert données le 5 décembre par le Quatuor Parisii et enfin journée d’étude le 8 décembre, éclaireront également la singularité et la richesse d’une des plus grandes personnalités musicales de notre temps.

Gilbert Amy