Fauna Buvat, flûte

Saison en cours | saison 2020 - 2021

Festival des Masters

Épreuves publiques de fin de cycles

Jeudi 29 octobre
15:00 - Salle Varèse
3, quai Chauveau
Lyon 9e
04 72 19 26 61
Gratuit sur réservation en ligne

Réservation obligatoire ici

Fauna Buvat, flûte

Roxane Gentil, piano

Antonio Vivaldi : Concerto en sol mineur, « La Notte », Rv439
I. Largo
II. Presto Fantasmi
III. Largo
IV. Presto
V. Il Sonno, Largo
VI. Allegro
Martial Boudrant, violon 1 –  Camille Labroue, violon 2 – Matéo Verdier, alto -Marwane Champ, violoncelle – Noé Garin, contrebasse – Rodolphe Lospied, orgue positif
Luciano Berio : Sequenza I 
Charles-Marie Widor : Suite pour flûte et piano op.34 n°1 
I. Moderato
II. Scherzo
III. Romance
IV. Final

Jeune musicienne passionnée, Fauna Buvat commence la flûte traversière au Conservatoire de Mâcon, aux côtés de Franck Edouard. Elle continue ses études au CRR de Lyon, dans la classe de Frédéric Berteletti, puis dans la classe de Jean-Marc Boissière, au CRR d’Aix en Provence. En 2015, elle devient étudiante au CNSMD de Lyon, dans la classe de Julien Beaudiment, Emmanuelle Reville et Gilles Cottin.
L’art et la musique sont les principaux moteurs de sa vie et les récentes opportunités qu’elle a eu de jouer parmi plusieurs orchestres Français (Opéra de Lyon, Orchestre National de Lyon, Opéra de Montpellier, Orchestre Victor Hugo de Besançon…) n’ont fait que confirmer et renforcer sa passion pour le métier d’orchestre. Elle a également participé à l’académie japonaise Master Music Course of Japan et à l’orchestre des jeunes de Méditerranée.
La musique de chambre occupe une place tout aussi particulière dans son parcours musical : elle a eu par exemple la chance de jouer le Pierrot Lunaire de Schöenberg, l’ensemble des quatuors pour flûte et cordes de Mozart, diverses sonates pour flûte et piano ainsi que du répertoire pour quintette à vent.
Les rencontres faites au sein du CNSMD de Lyon, notamment avec les classes de danse contemporaine, lui ont permis d’explorer le domaine du corps et de l’improvisation. Sa participation à plusieurs ateliers autour de l’improvisation mais aussi du corps a ouvert à Fauna de nouveaux domaines de réflexion et de sensation.
Enfin, très sensible à la transmission et à la communication, elle enseigne depuis plusieurs années à l’école de musique de Tassin la Demi Lune.

Vincent Forestier, violon

Michiko Ishii-Guidato, piano

Johannes Brahms : Sonate pour violon et piano n°3 op. 108
allegro alla breve
adagio
adagio un poco presto e con sentimento
presto agitato
Camille Saint-Saëns : Introduction et Rondo Capriccioso op. 28 

Vincent Forestier est né à Clermont-Ferrand. Il commence le violon à 6 ans au CRR de Clermont-Ferrand dans la Classe de Raphaël Chenot. Il y obtient son DEM puis son Perfectionnement en 2012. Il poursuit ses études au CRD de Gennevilliers dans la classe de Manuel Solans puis entre en 2015 au CNSMD de Lyon dans la classe de Vladimir Nemtanu et Kazimierz Olechowski. Il obtient un Prix spécial au Concours Marie Cantagrill en 2017 ainsi que son DNSPM en 2018.
Depuis 2017, Vincent Forestier se produit en quatuor sur de nombreuses scènes en France pour des organismes tels que Jeunes Talents, Proquartet, Quatuor à Bordeaux, La Belle Saison… Il a alors l’occasion de se former auprès de grands artistes membres de quatuors internationaux tels que les quatuors Ebène, Ysaye, Danel, Zaïde…
Il a également pu travailler avec l’orchestre de l’Opéra de Lyon, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine, l’ensemble Court Circuit et l’Ensemble Appasionato au sein duquel il a participé à l’enregistrement de plusieurs disques.

Consignes COVID-19

Afin de veiller à votre sécurité et à la qualité de votre accueil qui reste essentielle, nous vous demandons de respecter les mesures sanitaires suivantes :
- lavage des mains dès l’entrée du CNSMD de Lyon (borne de gel hydroalcoolique à disposition)
- port de votre masque obligatoire dans l’ensemble du bâtiment, comme en salle pendant le spectacle
- vestiaire fermé et contrôle des billets sans contact
- évitez les regroupements et respectez une distanciation d’au moins 1 m, notamment dans la file d’attente
- en salle : principe d’un siège vide entre chaque spectateur.