SamPerkin

Saison passées | saison 2015 - 2016

Brother
par Sam Perkin

Création musicale et improvisation

Vendredi 10 juin
19:30 - La Ferme du Vinatier
95 boulevard Pinel
BRON

Gratuit

« The Library of Babel »

pour marimba, voix parlées et chantées et design sonore

Compositeur : Sam Perkin
étudiant en 3e cycle « Artist Diploma » du CNSMD de Lyon, issu du département de création musicale
Texte : Jorge Luis Borges
Marimba : Baptiste Ruhlmann
Régie audio-visuelle : Sylvain de Nicola

Le compositeur irlandais Sam Perkin dévoile Brother, création qui prend la forme d’un concert public, d’une « live performance », mettant en scène le dialogue entre la musique et le langage. Brother est aussi une invitation au voyage à travers la complexité de l’humanité, pour mettre en lumière ce qui nous relie les uns aux autres.

Dans le cadre du festival Au cœur de tes oreilles.

Environ 10ʼ000ʼ000ʼ000ʼ000ʼ000ʼ000 de mots ont déjà été dits… Et pourtant, j’ai toujours senti que les mots étaient désespérément limités comparé aux possibilités de la musique…
Lorsque j’utilise des mots, c’est comme si je n’exprimais seulement qu’une petite partie de ce que suis en train de penser. Bien-sûr, la musique et les mots sont très différents, mais après avoir ressenti cela depuis longtemps, il m’a semblé qu’il était temps de mettre la question au cœur de mon travail. Le fruit de cette aventure est une œuvre qui explore la mesure dans laquelle la langue peut influencer la musique, et vice-versa.
Depuis longtemps déjà, j’ai été profondément inspiré par une nouvelle écrite par Jorge Luis Borges. Cette nouvelle, intitulée « La Bibliothèque de Babel », me semble remarquable quant à la portée et la clarté de la pensée de l’auteur. Son histoire — ayant pour sujet les mots, la langue et la nature de l’univers — m’a semblé pouvoir être le point de départ de ma réflexion.
Par contre, j’étais loin de prévoir que j’allais utiliser ce texte avec un tel objectif musical…
Après avoir articulé le texte en 14 parties (12 solos et 2 tutti), j’ai enregistré 6 musiciens de 6 nationalités différentes — étudiants au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon ­— lisant « La Bibliothèque de Babel » dans 6 langues différentes : espagnol, français, anglais, japonais, allemand et italien. Puis, j’ai transcrit chacune des syllabes de leur déclamation en hauteur de notes, afin de découvrir ce que l’on pourrait appeler « la musique de la langue », dont nous sommes en réalité si peu conscient. Les mélodies et les rythmes ainsi obtenus ont été un sujet passionnant d’études, mais je voulais aller plus loin. L’idée était de tirer de ces « mélodies de la parole » tous les matériaux de ma propre composition.
Chaque langue ayant ses propres caractéristiques, cela m’a permis d’explorer et de trouver un nombre incroyable de trésors que j’aimerais partager avec vous…

La Ferme du Vinatier